Mimine en Chine!!!

Main

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Album photo
Mes amis

Beijing
Guangzhou
Particularités chinoises
Repas
Shanghai
Vie quotidienne en Chine
Visites
Vos articles préférés
Voyage en Chine

Menu


«  Juillet 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 


Derniers articles

MERCI LES VISITEURS !!!
Réponses à vos commentaires
Hommage à Ning
Itinéraire Conseillé en Chine
Dos à la Chine & Face à la France !
Chengde: Palais & Temple Tibétain
La muraille de Chine
Beijing: Hutong & Palais
Beijing: Tian'anmén, Thé, Opéra
Au revoir Xi'An & bonjour le train chinois !
Xi'An: Forêt de Stèles & Armée de Soldats
Un peu d'histoire à Xi'An
Xi'An: Présentation de la ville
Guilin: Perles, Collines & Grottes
Guilin: Montagnes & Rizières
Arrivée à Guilin
Shanghai
Suzhou
Regrets de Chine ???
La France fait des siennes
2 cacahuètes avec des baguettes
Samedi soir à Shanghai : La honte d’être blanc !
Maglev & Décathlon
Masseurs aveugles & Situation étrange
Karaoké à Shanghai
Rdv commercial: je m'énerve!!!
Bilan de Chine & Cacahuètes
Récupération des vêtements sur mesure
Tailleur sur mesure à Shanghai
Jeanne aux massages
Shanghai By Night
Mimine déconnectée...
Mimine découvre la civilisation !
Premiers pas à Shanghai
Avion Guangzhou - Shanghai
Au revoir Guangzhou
Dernier jour à Guangzhou
Temple et départ des Pékinois
Cadavres du vendredi
On a perdu Ning !!!!
Ning massages, Liz & Candice commerciales
Occidentaux, Imposez vous!
Lundi pluie !
Impossible n’est pas chinois
La Discothèque des chinois
Liz & Ning partent en boite après un massage !!!
Fin de formation
Piles & Ecritures
Claire se fait shooter
Jade & Ning
Traditions de Gz avec Ning
Le retour de Ning
Mimine se fait b….
La poste en Chine
Saut d’humeur
Mandarin, Gateaux, Style
Villas, Buffet, Luxe & Business
Chocolat, Chocolat
Pas d’électricité & niveau style de massage
Shopping entre filles & Négo de malade
Travail à la Chaine
Doc' Féfé propose LIANG CHA, le Cool Tea!!!
Traversée de la Mer de Chine
Un parc de fleurs
Choix de date d’un mariage : OUBLIEZ CETTE ANNEE
Traditions d’un mariage Chinois
Mariage
Choix & vie d’un enfant en Chine
Anglais & Monnaie de Chine
Massage : Relaxation & Gâterie pour les hommes
Refaites votre salon et épilez vous!!!
Populace & Lettres du bout du monde
Petite discussion entre amies
Travailler & Vivre avec des Chinois
Achats typiques
La logistique Chinoise
Vos articles préférés
Les traditions et merveilles chinoises
Les particularités chinoises
La vie avec les chinois
Pizzeria
Réponse: Rien
Dans la bulle de l’année du Cochon
C’est la guerre !!!
Nouvel An Chinois
Les chinois ont inventé la poudre
Les plats occidentaux en Chine
Défi de Xavier - Mimine RELEVE
Comportements Chinois
Arrestation dans la rue
Fabrication de Dumplings, C’est ENOORME
Mimine relance l’humanitaire
Jardin des Orchidées
Banalités à Guangzhou
Vos articles préférés
Gagnant du jeu concours Mimine en Chine !
Achats & Voyage dans un train
Soirée du Nouvel an en entreprise
Paysages & les ficelles du Business
Saisons en Chine









Hommage à Ning

 

C'est hier que la nouvelle m'est parvenue.

Liz m'a écrit sur msn:

"J'ai une très mauvaise nouvelle pour toi"

"Ning a eu un accident"

Préoccupée et inquiète, je m'empresse de lui écrire:

"Comment va-t-elle?"

Pas de réponse

"Comment va-t-elle?"

 

Liz m'écrit texto: "Elle est partie"

 

Mon corps se crispe, je relis ce message en anglais. Ais-je bien lu?

 

Liz m'écrit: "Je suis désolée".

 

 

Je suis seule à la maison. Je relis ces mots, mes images défilent dans ma tête, je ne sais plus où je suis, mon corps tremble.

"Que s'est-il passé? Quand?"

 

 

2 semaines auparavant, Ning faisait les inventaires en hauteur.  Elle était dans une cage tenue par les fourches du chariot élévateur. Le cariste a tourné le chariot alors que les fourches étaient en hauteur. La cage est tombée, elle n'était pas assez tenue.

Ning est morte.

 

Mes yeux se remplissent de buée. Je ne veux pas y croire.

Elle a dû tomber sur la tête. Le choc a dû être terrible.

 

Ning!

 

Ning est morte!!!

Ce n'est pas possible!

 

 

Ning, c'est petite jeune demoiselle qui m'avait tant appris sur son pays.

 

 

 *********************

 

Dès mon arrivée, le contact n'avait pas été facile. Elle me présentait un masque de fer. Ses yeux me regardaient l'air de dire: "Toi, je me méfies..."

Ning me faisait peur au début, et ne prononçait pas un mot d'anglais.

 

Mais c'est le temps qui nous a rapprochées. Elle m'a fait découvrir la vraie Chine.

 

Lorsque Liz est repartie pour Guangzhou, Ning m'a pris sous son aile. Je la suivais partout. Nous étions deux soeurs se baladant en riant.

 

Nos yeux rieurs se croisaient.

 

Même si nous ne parlions pas la même langue, nous échangions les mêmes idées.

 


 

Ma Ning me baladait la nuit en rentrant du boulot:

On prenait un camion qui retournait dans le centre ville, puis en arrivant à l'appart', on sautait la barrière fermée de la résidence!

Je l'appelais Super Woman

 

Ma Ning vérifiait que je ne me fasse pas "avoir" par des Chinois!

 

Elle avait refusée que j'aille dans le chiotte à ciel ouvert du restaurant en pleine nuit.

Mais Mimine, entêtée y est allée avec la torche de la serveuse du restaurant.

Effectivement! La découverte était horrible! Un champ de boue avec un bloc de béton puant l'étable et dégelasse comme pas possible!

 

C'est Ning qui m'a fait la surprise de m'emmener sur la Place Tien An Men

 

 

C'est Ning qui m'a accompagné dans le centre commercial entièrement dédié à l'informatique. Je cherchais un disque dur.

 

Ning m'a dit: Restes là, je vais demander les prix. Tu es blanche, si tu es avec moi, ils augmenteront le prix. Restes là.
J'obéis, et je parle avec les autres vendeuses: je leur montre que je sais compter en Chinois, que je sais dire des mots en Chinois: nez, pieds, lune,...

 

Le jour où j'ai décidé de prendre le bus seule pour me rendre au boulot, Ning m'a accompagnée jusqu'à l'arrêt mais elle n'en croyait pas ses yeux. Il fallait que je l'appelle depuis l'entreprise pour la rassurer que j'étais arrivée à destination.

 

C'est Ning qui m'a fait découvrir les merveilles du Palais d'Eté. Tellement qu'il faisait froid, elle a vu dans les toilettes un sèche main et m'a appelé pour que je cours m'y réchauffer.

 

C'est encore Ning qui a eu des étoiles dans les yeux lorsque je lui ai fait découvrir la magie de Noël.
Lorsque j'étais déguisée en Mère Noël, Ning m'a sautée dans les bras pour récupérer son cadeau.

 

 

Ning c'est Ning!

 

C'est une petite bonne femme rieuse,

Pleine de vie, qui s'énerve lorsqu'elle n'arrive pas à s'exprimer en anglais

 

 

Ning, j'ai eu le plaisir de la faire venir sur Guangzhou avec toute l'équipe.

Je lui ai fait connaitre les massages, et une chose de notre monde occidental:

Savoir s'occuper de soi-même, prendre du temps pour son bien être.

 

 

 

Je l'ai emmené en boite.

Elle se défoulait. Elle vivait.

On chantait une chanson chinoise: "Wo ai Beijing Tien An Men"

 

 

 

 

 

Pleine de vie cette petite chinoise. Une vraie petite femme.

 

 

Une vraie petite femme qui avait la "niak", qui savait qu'il fallait travailler dur pour y arriver.

 

Elle avait repris des cours d'anglais récemment.

 

Elle était très contente lorsque je lui ai annoncé que j'allais me marier et que le thème de mon mariage allait être La Chine!

Elle avait prévue de chercher des décorations chinoises, je lui racontais tout.

 

La dernière fois que je l'ai eu sur msn, ses premiers mots étaient: "Tu me manques".

 

Moi aussi Ning me manque.

 

Ces longues soirées passées à Beijing pour parler de la Chine, du mode de vie des Français, des filles de l'appart'.

 

A Guangzhou, je me souviens que nous essayions de parler en anglais, je lui répétais les mots en anglais, elle ne comprenait pas. Elle connaissait le mot, mais nous ne le prononcions pas de la même façon.

On riait.

Elle avait appris à dire "Oh mon Dieu" en Français, et "Merde"

 

Elle riait, riait lorsqu'elle les prononçait!!!

 

 

On était deux soeurs complices.

 

Nous avions la même impression par rapport à toutes les personnes qui nous entouraient.

 

 *********************

 

Mais tout cela est terminé. Ning n'est plus là.

Papa me dit que c'est le destin. Oui, mais c'est dur d'encaisser cela!

 

Je ne veux pas croire que je ne pourrais plus jamais voir Ning.

J'aurai voulu qu'elle soit là à mon Mariage. En tous cas je l'aurai revu, d'une manière ou d'une autre.

 

*********************

 

Je crois que par ce décès, la page de la Chine se tourne définitivement.

 

Je n'étais jamais vraiment revenue de Chine.

 

Je me suis toujours sentie mal à l'aise en France. Cela fait 2 ans que je suis partie. Ces 2 ans sont passés vite. Mais seront à jamais encrés dans mon coeur.

 

Ning représentait la vraie Chine pour moi.
 
 
Une Chine de partage, une histoire du pays, une tradition.
 

Loin de là cette idée de pouvoir, de richesse,

 

Tel que le représente Shanghai (à mes yeux).

 

 

Zou Ning n'est plus là. Zou Ning restera là. Avec moi.

 

Mais pour moi, je crois que la page se tourne. C'est un message fort qui me dit que maintenant ma vie est ailleurs. Ma vie est en France. Je construis quelque chose avec Christophe. C'est à deux. Pour l'instant en France.

 

C'est dur de tourner une belle page.

 

Une page extraordinaire, d'aventure dans un monde féérique.

 

De Rouge et d'Or

 

La Chine, merveilleux pays de partage.

 

Merci Ning de m'avoir ouvert les portes de l'Empire du Milieu.

XieXie Zou Ning !

 

 *********************

 

Ning est décédée le 19 Octobre 2008.

 

Triste mois d'Octobre! L'an dernier à la même époque je perdais mon oncle, une amie de Christophe. Cette année je perd mon amie Chinoise.

 

Toutes ces personnes me manquent. Régulièrement je pense à chacune d'elles. C'est vrai qu'en 40 minutes de trajet pour aller et revenir du boulot, j'ai le temps de cogiter.

 

Je souffre de ces disparitions, mais que voulez vous, c'est la vie. C'est le destin. Mais quand même, ce destin ne pourrait-il pas choisir d'autres personnes que celles qui sont si généreuses?

 

Ning je te souhaite un bon voyage et merci pour toutes ces découvertes!

 

 

Dai Mei Lin, tel que tu m'avais baptisée


Publié à 10:27 le 1/11/2008
Ajouter un commentaire

Commentaire sans titre

accident, maladie, la vie est toujours trop courte , il faut l'apprécier à chaque minute et dire aux gens qui nous entourent que nous les aimons, pour ne jamais avoir de regrets et pour qu'il ne soit jamais trop tard.
ning ,je ne te connaissait pas ,pourtant à travers emeline j'ai l'impression que...........bon voyage

Publié par Brigitte à 11:23, 4/11/2008

Lien

Commentaire sans titre

Je ne connaissais Ning qu'à travers ton blog.
Mais cette nouvelle me touche comme très probablement tous tes lecteurs.
Bon courage Mimine. Je pense fort à toi.

Publié par Ysoline à 17:55, 4/11/2008

Lien

Commentaire sans titre

Terrible nouvelle. Vraiment terrible. Effectivement "c'est la vie" et "c'est le destin", mais c'est difficile à vivre et à admettre.
Bon courage Mimine, je pense bien fort à toi ainsi qu'à tous les proches de Ning...
J'espère que tu vas réussir à "fermer" ce chapitre chinois comme tu sembles le vouloir. Je suis pas trop mal placé pour savoir comme cela est difficile, je te souhaite plein de courage. Ta vie est en France (au moins pour l'instant) et avec Christophe, vit cela à fond sans "te faire mal" avec le passé...mais garde tous les bons moments vécus en Chine (et je sais qu'ils sont nombreux).
Bon courage Mimine.
A bientôt

Publié par Stéphane à 19:12, 4/11/2008

Lien

Commentaire sans titre

Salut Mimine,

Je suis ému à la lecture de tes lignes. J'avais suivi ton périple en Chine de plus ou moins loin quand tu y étais, je me souviens de Ning. Je sais ce que c'est que vivre un deuil, seul le temps peut faire passer cette sensation, cette tristesse ancrée profondément en soi, dans son coeur, dans ses entrailles.

La vie qui continue doit t'aider à passer cette étape, je n'étais pas au courant de ce mariage, ça c'est une bonne nouvelle ! Je te souhaite tous mes voeux de bonheur avec Christophe.Ca, c'est la vie qui continue d'une belle manière !

Je te fais signe quand je passe du côté de Dagneux.

Courage, laisse faire le temps, c'est le seul remède, et comme dit Stéphane, il faut voir devant et ne garder que le meilleur de ce qui est déjà passé.

Biloute.

Publié par Biloute à 22:52, 6/11/2008

Lien