Mimine en Chine!!!

Main

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Album photo
Mes amis

Beijing
Guangzhou
Particularités chinoises
Repas
Shanghai
Vie quotidienne en Chine
Visites
Vos articles préférés
Voyage en Chine

Menu


«  Septembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 


Derniers articles

MERCI LES VISITEURS !!!
Réponses à vos commentaires
Hommage à Ning
Itinéraire Conseillé en Chine
Dos à la Chine & Face à la France !
Chengde: Palais & Temple Tibétain
La muraille de Chine
Beijing: Hutong & Palais
Beijing: Tian'anmén, Thé, Opéra
Au revoir Xi'An & bonjour le train chinois !
Xi'An: Forêt de Stèles & Armée de Soldats
Un peu d'histoire à Xi'An
Xi'An: Présentation de la ville
Guilin: Perles, Collines & Grottes
Guilin: Montagnes & Rizières
Arrivée à Guilin
Shanghai
Suzhou
Regrets de Chine ???
La France fait des siennes
2 cacahuètes avec des baguettes
Samedi soir à Shanghai : La honte d’être blanc !
Maglev & Décathlon
Masseurs aveugles & Situation étrange
Karaoké à Shanghai
Rdv commercial: je m'énerve!!!
Bilan de Chine & Cacahuètes
Récupération des vêtements sur mesure
Tailleur sur mesure à Shanghai
Jeanne aux massages
Shanghai By Night
Mimine déconnectée...
Mimine découvre la civilisation !
Premiers pas à Shanghai
Avion Guangzhou - Shanghai
Au revoir Guangzhou
Dernier jour à Guangzhou
Temple et départ des Pékinois
Cadavres du vendredi
On a perdu Ning !!!!
Ning massages, Liz & Candice commerciales
Occidentaux, Imposez vous!
Lundi pluie !
Impossible n’est pas chinois
La Discothèque des chinois
Liz & Ning partent en boite après un massage !!!
Fin de formation
Piles & Ecritures
Claire se fait shooter
Jade & Ning
Traditions de Gz avec Ning
Le retour de Ning
Mimine se fait b….
La poste en Chine
Saut d’humeur
Mandarin, Gateaux, Style
Villas, Buffet, Luxe & Business
Chocolat, Chocolat
Pas d’électricité & niveau style de massage
Shopping entre filles & Négo de malade
Travail à la Chaine
Doc' Féfé propose LIANG CHA, le Cool Tea!!!
Traversée de la Mer de Chine
Un parc de fleurs
Choix de date d’un mariage : OUBLIEZ CETTE ANNEE
Traditions d’un mariage Chinois
Mariage
Choix & vie d’un enfant en Chine
Anglais & Monnaie de Chine
Massage : Relaxation & Gâterie pour les hommes
Refaites votre salon et épilez vous!!!
Populace & Lettres du bout du monde
Petite discussion entre amies
Travailler & Vivre avec des Chinois
Achats typiques
La logistique Chinoise
Vos articles préférés
Les traditions et merveilles chinoises
Les particularités chinoises
La vie avec les chinois
Pizzeria
Réponse: Rien
Dans la bulle de l’année du Cochon
C’est la guerre !!!
Nouvel An Chinois
Les chinois ont inventé la poudre
Les plats occidentaux en Chine
Défi de Xavier - Mimine RELEVE
Comportements Chinois
Arrestation dans la rue
Fabrication de Dumplings, C’est ENOORME
Mimine relance l’humanitaire
Jardin des Orchidées
Banalités à Guangzhou
Vos articles préférés
Gagnant du jeu concours Mimine en Chine !
Achats & Voyage dans un train
Soirée du Nouvel an en entreprise
Paysages & les ficelles du Business
Saisons en Chine









Tailleur sur mesure à Shanghai

 

Aujourd’hui, ma mission est de trouver le tailleur que Xavier m’a conseillé.

 

Parties à 9h00 Jeanne et moi pour quelques heures de marche…

 

... Nous voilà arrivées dans un marché de 3 étages remplies d’échoppes de vêtements européens, chinois et tous styles : paillettes, fourrure,…

 

Nous cherchons le tailleur recommandé par Xavier, mais il ne propose que des trucs européens.

Ca ne nous va pas !

 

Nous déambulons au milieu des modèles...



...et tombons sur une veste noire cachemire avec sur le devant une soierie.

30 minutes de négociation s’annoncent...

 

 

Manteau en cachemire

 

J’essaye le manteau, regarde la qualité, parle prix,…

 

Jeanne a beaucoup à apprendre sur la négociation parce qu’ici on ne doit s’occuper que des fournisseurs.

Elle a beau faire des gestes et dire en français : Viens celui d’à coté est meilleur ; le vendeur s’en tape royalement !!!

 

Ici il faut avoir la calculette et tout se passe comme une partie de tennis : qui perd la balle ???

 

Alors on a négocié et négocié et une fois que j’ai plus voulu bougé mon pris, je suis partie et…. :

HEEEEEE OK OK OK !!!

 

Raaaaaaaaa le con !!! J’aurai pu l’avoir plus bas !!!

 

Raaaaaaaaa j’ai les boules !!!!

 

Jeanne se marre.

 

Et là on est repartis pour 30 minutes de discussion.

 

Je veux une soierie en rond sur le devant de la veste.

La soierie intérieure et extérieure ne doit pas être la même

Et je veux une fermeture costaud contrairement à celle que j’ai essayé.

 

La femme du vendeur devient folle !

 

 

J’ai laissé 50% du prix et je donnerai le reste demain en venant chercher ma veste (oui, le délai de « livraison » se négocie aussi !!!).

 

Mais j’ai pas confiance de donner le montant… alors je demande une confirmation écrite…

 

Finalement on a fini, puis on continue notre visite du marché.

 

 

Veste en soie

 

Je tombe sur une veste en soie très jolie cintrée, longue allant aux genoux, toujours en style chinois..

Ils n’ont pas beaucoup de choix en tissu…

 

Je choisi vert pale et dessins rosés.

Comme sur le modèle.

 

Je regrette après l’achat… je sais la réaction de ma maman et ma tante :

«  Aï yyyyyyyyyyyyyyy !!! Comme ça te fais pale !!!! »

 

Bon, c’est pas grave, j’ai payé…

 

 

Visite de la ville

 

Jeanne doit alors partir à son cours de chinois.

Nous prenons un taxi et je me vois seule pendant 2 heures.

 

J’ai marché, marché, marché pour essayer d’apprécier la ville… Pas moyen !!!

 

Je trouve ça trop trop moche !!!

 

 

C’est la société de consommation.

 

Pour moi Shanghai n’est qu’une façade de la Chine : on essaye de montrer qu’elle est belle et on oublie la pauvreté…

Mais la Chine n’est pas ça selon moi….

 

Le cours de chinois passe, et nous voilà désormais 4 à parcourir la ville. Les collègues de Jeanne nous suivent : un australien et une américaine.

J’ai du mal à me faire à leur accent … Aïe !!!

 

 

Le Vieux Shanghai

 

Nous sommes donc allés dans le vieux Shanghai : Une sorte de Hutong moderne.

 

En gros prenez Vaulx en Velin avec des barres d’immeubles,

 

Peignez les en noir / marron,

 

Mettez des vêtements aux fenêtres,

 

Ajoutez tous les ingrédients d’une vie moderne : gaz, eau, et tout et tout…

 

Et faites visiter aux étrangers qui penseront que la Chine c’est ça !!!

 

Ba non ! La Chine s’est pire !!!

(Enfin de ce que j’ai vu pendant 5 mois)

 

Je suis vraiment dégoutée !

En plus dans la rue, il n’y a que des étrangers étonnés de voir ça…

 

PFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

 

 

Ensuite, nous arrivons au milieu des bâtiments vraiment chinois, avec des toits comme on imagine la Chine.

 

 

Très beau de nuit !!!

 

 

Puis nous décidons de voir Shanghai du haut de 80ème étage, une des plus hautes tours de la ville.

Il faut juste payer un café qui coute les yeux de la tête pour un chinois (50-80 Yuans).

 

Malheureusement, nous ne pouvons pas accéder au restaurant parce qu’il est rempli.

 

Nous ne voyons donc que le 50ème étage. Tout de même impressionnant, mais les photos ne sont pas possible avec les baies vitrées !

 

 

La soirée c’est terminée de cette manière à 21h.

Moi j’étais complètement crevée et dégoutée. Jeanne avait mal aux pieds.

Nous sommes rentrées.

 

Jeanne est repartie plus tard à 0h00 pour regarder un film avec ses collègues.

 

Mais moi, j’ai l’impression d’être dans une cage…

 



Publié à 09:06 le 7/04/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Impossible n’est pas chinois

 

Réveil à 9h00 pour tout le monde !

Après la cuite de Liz, personne n’a mal à la tête ! Etonnant ???

Et tout le monde est près à partir en ville !!!

 

Je n’en reviens pas ! Liz qui ne bouge jamais serait elle entrain de changer ?

 

 

Candice nous fait découvrir la ville

 

Musée d’une tombe d’un empereur. Très connu dans la Chine.

Chirac y a fait ses pas en 1991 en laissant un petit mot.

 

La visite dure 3 – 4 heures. C’est pas mal, avec des objets intéressants et des jeux interactifs. Je trouve le musée très propre comparé au zoo de Beijing qui fait paysage de guerre !

 

 

Ensuite, direction Beijing Lu. On se ballade entre magasins et entre tous les restaurants.

Candice veut nous faire découvrir la cuisine cantonaise :

 

-         un restau pour manger des pates. On reste 10 minutes, sort de là pour faire le restau d’à coté

 

-         un restau pour manger des flans aux œufs (je leur dit qu’en France on peut les fabriquer nous même : Nooooooonnnnnnnn OUAAAAAAAAAAAAA c’est trop bien !!! Donc faut que je cherche à savoir si c’est possible de les faire en Chine vu les ingrédients qu’ils ont dans le supermarché…)

 

-         un bouiboui pour manger debout des morceaux de calamars (je n’ai pas testé, mais à la vu ça n’a pas l’air appétissant)

 

-         un bouiboui pour manger des boules de poissons debout

 

-         une espèce de crêperie qui montre des crêpes en plastique remplies de fraises roses fluo ou kiwi fluo avec des monceaux de chantilly arrosés de trais roses fluo… Je n’ai pas faim et ça donne envie de vomir.

 

 

Retour de Jet

 

A 19h00 nous sommes dans le district, Jet vient de revenir de Shanghai et nous invite au restau.

 

Il m’accueille les bras ouverts, je lui souhaite bonne année en chinois.

On trinque des verres d’alcool à 50 % (OUaaa la vache, elle sent celle-ci !!!)

 

Et là… VOUS NE DEVINEREZ JAMAIS !!!

 

La discussion : On sort en boite ce soir ???

 

Noooooooooooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnn !!!!!!!!!!!!

Je suis sur le c….

C’est ENOOOOORME !!!

 

Tout le monde veut sortir en boite !!!

Ce n’était pas possible d’entendre ça dans leur bouche avant-hier !!!

 

Donc c’est parti !

 

On arrive dans un immense complexe écrit DISCO. On entre : personne et que des slows. On nous emmène dans une salle clause : TV, canapés, piste de danse,... On repart pour trouver une autre discothèque.

 

Même topo.

 

On fait un autre complexe mais cette fois ci, Jet dit ok, on reste dans la salle clause.

 

Le KTV (karaoké) arrive gros comme une maison Mimine !!!

 

Enormes plateaux de fruits magnifiques, bières et jeux de dés !

 

Puis la musique techno arrive et là tout le monde se met à danser

 

 

Je suis comme une folle pour les inciter à bouger !

 

YAOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

 

Vas-y bouges ton corps !!!!

 

C’est trop fort !!!

 


 

Demain je vais avoir des courbatures et les verres de bière s’empilent…

Si maman était là….

 

Mes amis s’éclatent, on fait des pauses avec karaoké et la chanson que j’ai apprise « Wo Ai Beijing Tien An Men »  est chantée par Mimine, Ning et Jet !

 

 

Ning est impressionnée que je parle des mots chinois et chaque jours j’en appris de plus en plus !

 

 

Trop bonne soirée ! Retour à 2h00.

 

Au départ Jet m’avait demandé si je voulais sortir ce soir :

 

J’avais dit : Oui et demain on dort ?

Donc fou rire !

 

Parce que nous sommes dimanche, et à 21h nous avons cherché une boite.

 

J’ai croisé Christophe sur msn juste avant de partir et sa réaction :

 

QUOI ??? A 21H00 LES BOITES SONT OUVERTES ???

 

Et oui ! Nous sommes en Chine !

 

 

Et impossible n’est pas chinois !

 

Faire sortir mes collocs en boite, c’était impossible !

 

Leur faire tester les massages, c’était impossible !

 

Qu’ils redemandent des massages et des sorties en boite : PLUS qu’impossible :

 

BA NOOOOOOOONNNNNNNNNN

 

Ils en redemandent !!!

 

 

Partage, Partage, Partage !!!

 

Quand tu me tiens !

 

Le retour en France va me faire un electro choc… Je ne suis pas confiante…

 



Publié à 05:24 le 25/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

La Discothèque des chinois

 

Alors là c’est énorme parce que j’étais dans LA vraie bulle des chinois !

 

Nous sommes arrivés Xiao, Ning, Liz, Xiao Juan, Candice et moi devant la boite.

 

C’est la première fois que mes collègues entrent dans une boite (à l’exception de Xiao Juan qui y a déjà été 5 fois à Shanghai).

 

 

Descriptif visuel

 

La boite parait normal comparée à la France.

Nous entrons, c’est gratuit, et essayons de trouver une table. Il fait froid avec la clim’.

 

Nous commandons des bières et la musique est à fond de chez fond. J’entends déjà rien. C’est une espèce de rap / techno. Personne n’est sur la piste au centre de la salle.

Le DJ blablate dans son micro, comme en France.

 

Nous jouons à un jeu de dé en buvant des bières.

 

Puis le rythme commence à être dans la peau, les têtes bougent, les corps s’animent, les pieds tapent le tempo…

Xiao Juan propose d’aller sur la piste.

 

AUCUNE RETICENCE !!!

 

La piste a accueilli cinq personnes durant le jeu de dés et nous les rejoignons.

 



Alors là c’est partie la description :

 

 

Descriptif technique

 

Le truc le plus ENORME c’est que la piste de danse est

 

Un carré de 8 mètres sur 8

 

SUR RESSORT !!!

 

C’est énorme !

 

En fait, vous n’avez pas besoin de vous remuer parce que les ressorts vous font sauter en l’air !!!

C’est comme si c’était un trampoline ! C’est marrant mais un peu chiant à la longue.

 

Puis il y a des fumigènes qui vous transpercent la vue.

Rooo la vache ! Ca nique les yeux !

 

Ils sont super épais et ça pue vraiment trop !

Je me suis demandé si ça pouvait pas être toxique ce truc !

 

 

Et LE truc : Il y a des bulles de savon qui descendent du ciel.

 

Je remarque depuis quelques jours que tout le monde fait des bulles de savon (comme quand on était petits), tous les adultes s’éclatent avec ça.

 

Mais là dans la boite, c’est du pur savon.

 

Disons qu’on peut prendre sa douche vu le nombre de bulles et la sensation de « mouillé » que vous avez sur la peau, la tête et les vêtements !

 

 

Descriptif musical

 

La musique est à fond les ballons, la techno marche vraiment bien..

 

ETTTTTT…. Vous voulez savoir quoi ???

 

Il y a de tout dans la musique techno. Quand vous essayez de comprendre les paroles, c’est un truc de malade !

 

On a eu :

 

-         La musique de la coupe de foot en France (mais ils ne savent pas que c’est l’hymne pour la victoire de la France en 1998)

 

-         Des trucs mixés à la waneuguenne avec des musiques américaines

 

-         Des chansons chinoises de techno

 

-         Happy Birthday mixé en techno. Alors ça c’est quand même énorme, parce que ça ne ressemble à rien de chez rien ! Je me suis pris un mini fou-rire toute seule !

 

 

Descriptif analytique

 

Mais c’est bien beau de s’amuser à manger des beignets de crevette, des morceaux d’épices avec des bières, mais Mimine était la seule occidentale de la boite.

 

Alors là je me suis assise, j’ai regardé autour de moi et je me suis dis :

 

Mimine, t’es dans la bulle, c’est un truc de malade.

 Tu vis avec les chinois.

Tes potes te considèrent des leurs…

 

Mais tu fais un blog et faut pas oublié que tu observes…

 

Mimine en profite donc pour prendre son profil sociologue / anthropologue…

 

C’est parti pour une analyse de la situation :

 

 

Techniques de dragues

 

Alors là, mes amis c’est ENORME !!!

 

Un gars derrière nous a envoyé un bout de papier à Xiao Juan.

Il annonçait qu’il nous offrait un truc à manger.

 

Xiao Juan répond sur papier, le serveur fait le messager DISCRET !

 

En fait il fait style d’aller servir une table et donnes le papier doucement dans la main.

 

Le mec qui drague regarde avec des yeux de loubard :

 

Ouais je te regarde du coin de l’œil,

Je bouge ma tête pour faire le kéké

Je bois ma bière du bout des doigts.

 

OOOO C’est énorme, je me suis marrée toute seule !

 

La drague se fait par papier.

 

Mais c’est pas fini !

 

 

Comment font les couples pour se rapprocher ?

 

J’ai dans ma ligne de mire une fille qui a le feu au cul et qui n’attend qu’une chose : que le gars l’embrasse.

 

ROOOOO non mais là encore je me suis prise un fou rire !!!

 

Vas y que je me tortille, que le gars passe sur la scène à ressort

Comme ça, si tu ne sais pas danser, ça ne se sait pas ! C’est vachement bien n’empêche !

 

La fille fait style de regarder ailleurs et le regarde dans le coin de l’œil.

 

Enfin vous pouvez voir ça aussi en France.

 

Ca a duré environ trois heures.

A la fin, la fille se jetait dans les bras !

Mais RIEN !!! Il ne bougeait pas le gars !

 

Pourtant ça se voyait qu’il voulait lui sauter dessus !

Bref, donc ce n’est qu’à 2h00 qu’ils se sont enfin embrassés lorsque toute la boite était vide !

 

 

Et comment les chinois s’embrassent ?

 

J’ai à ma gauche, des canapés et un couple qui s’enlace.

Bon ba on va faire une description rapide : un gros palot sans se lâcher pendant 10 minutes.

Ils ont l’air un peu maladroit.

Le mec est complètement pété et c’est limite s’il ne la force pas !

 

 

Et comment dansent les chinois ?

 

Je ne vais pas faire une critique parce que je ne suis pas super danseuse… Mais quand même !

Comme je l’ai dit plus haut, la scène est sur ressort : ça aide !

 

Ceci dit mes collègues qui dansent et s’éclatent pour la première fois sont pas trop mal !

Sinon il suffit simplement de fléchir les genoux et c’est bon.

 

Et j’ai en face de moi une jeune fille complètement pétée qui se penchent de droite à gauche en tenant sa jupe devant comme si elle avait envie de faire pipi.

 

Alors là encore je me suis pris un fou rire !

 

 

Et tu ne t’es pas fait draguer en étant la seule occidentale ?

 

Franchement je pensais que ça allait être bien chiant pour ça. Mais en fait non !

 

Enfin disons que plusieurs mecs sont venus me parler mais ils ne parlaient pas anglais.

 

Puis dès qu’un chinois s’approchait de moi, les filles me changeaient de place sur la piste.

Lorsque j’étais à table seule à faire mes analyses, un mec est venu, Xiao a rappliqué :

« What’s wrong ? »

 

Pas de problèmes les gars, on s’enflamme pas ! En France ça marche pareil !

 

 

Et les wc ?

 

Bon ba dans les toilettes des boites, c’est pareil qu’en France : les filles sont bourrées. Par contre je n’ai pas vu de vomi… mais des filles qui ne tiennent pas debout oui, un paquet d’ailleurs !

 

 

Et le retour ?

 

On a fini à 2h00 alors que la boite était presque vide et que les serveurs faisaient le ménage.

 

Dans le taxi Liz et Candice étaient à l’avant, 4 personnes derrière : ça fait du monde !

Nous sommes bien rentrés…

 

… Mais BOULETTE !

 

Avec les jeux de dé et l’alcool

 

On a une malade !

 

Et oui ! Pour une première fois fallait bien !

 

C’est notre Liz !

 

Elle prend l’air sur le balcon et vas y que je pleure !

ROoooooo NON !!! Je n’aime pas les gens qui pleurent quand ils boivent !!!

 

Alors faut calmer, faut présenter également une bassine… Ca peut être utile !

 

C’est marrant parce que j’ai tout de suite les reflexes, et mes camarades observent !

 

Ils apprennent à gérer les retours de boite !

Hi hi hi !!!

 

Après de grosses larmes, un yaourt à moitié renversé par terre, Liz se met au lit.

 

Je mets la bassine auprès de la tête de lit, je lui explique l’utilité… Elle dort à moitié.

 

Les autres boivent un thé âpre (spécial après fêtes selon Candice).

 

Je croise Vanessa dans le couloir.

Elle va mieux mais c’est réveillée en entendant les pleurs.

 

Elle s’est prit un fou rire toute seule !

Elle a tout de suite su que c’était Liz.

 

Comme elle me dit : « C’est très bien ! Ca fait découvrir la vie ! »

 

 

Conclusion

 

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAa Vous m’en direz des nouvelles !

Quelle expérience de malade !

 

Vous vous rendez compte que je fais découvrir des trucs aux chinois !

Ils se sont éclatés et veulent retenter l’expérience !

 

Je suis trop heureuse de faire ça pour eux et ils me le rendent bien. Parce que c’est avec eux que je découvre la vie d’un chinois. Et c’était mon rêve !

 

Rêve réalisé !

 

Evénements inoubliables qui restent à jamais gravé dans ma mémoire !

 

Je pense que si nous interrogeons Xavier, il dirait que c’était plus qu’inimaginable d’emmener tout le monde en boite !

Ca signifie vraiment quelque chose pour les chinois !

 

Ils ne vivent pas de la même manière que les jeunes occidentaux.

 

Les habitudes ne sont pas les mêmes mais le simple fait de faire découvrir leur permet de réfléchir à beaucoup de choses :

Comment construire sa vie ?

Qu’est ce que l’amusement ?

Qu’est ce que le plaisir ?

....

 

 

Merci d’avoir voulu découvrir !!!

 



Publié à 05:17 le 24/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Piles & Ecritures

 

Aujourd’hui, pendant une longue présentation de Claire où personne n’a rien appris et s’est endormi (Ning me laissait des mots en me disant qu’elle avait sommeil…)

 

J’ai appris quelque chose de particulier en Chine :

 

Savez vous comment les téléphones fixes fonctionnent (les même que vous avez chez vous) ?

-         Une prise de téléphone

-         Des piles !!!

 

Ba oui !!! Je n’en reviens pas ! Si votre téléphone fixe doit marcher, il peut le faire seulement avec des piles !!!

 

C’est comme les chaudières !!! Elles marchent à piles !!!

 

Vous vous rendez-compte le marché des piles en Chine ???

 

Pour le recyclage, il me semble qu’ils les regroupent…

Mais après savoir ce qui en est fait…

 

 

Les lettres chinoises

 

Pendant la journée, j’ai appris à écrire mon nom en Chinois :

戴美琳

C’est un peu chaud patates ! Mais j’y arrive avec Xiao et Ning comme professeurs !

 

 

Puis j’ai un autre bon truc à raconter !!! J’ai reçu 5 lettres différentes de la part de mes parents !!! (en passant, on a pas de nouvelles du colis mystérieux !)

 

Chaque enveloppe comportait de beaux timbres pour mes collègues, et une carte postale de Bourg en Bresse.

Chacun a choisi sa préférée.

 

Ning a pris un patchwork avec l’église Notre Dame, une fontaine et la Mairie. Du coup quand je lui ai expliqué que c’est ici que les jeunes mariés sortent, elle a dit : AAAAAAAAAAAA OUAAAAAAAAAAAAA !!!

 


Fais voir!!!


 

Liz a pris le poulet de Bresse parce que sa maman est du signe du coq.

 

 

Elles se sont ruées sur les cartes dès que je les ai toutes ouvertes et ai dit :

Tout ceci est un cadeau pour vous !!!!

 

OUAAAAAAAAAAAAA XIEXIE !!! (A prononcé Chié Chié = Merci)

 

Merci papa et maman !!!

 

 

L’occident dans notre district ???

 

Le soir, Liz et Candice ont accompagné Vanessa à l’hopital car elle est gravement malade (fièvre qui ne s’arrete pas).

Xiao, Ning et moi sommes donc allées manger dans un nouveau restaurant.

Xiao nous a invité.

 

Pour choisir mon plat, j’ai regardé les photos partout dans le restaurant et ai demandé à avoir le rôti avec carottes, ou toast de saumon ou bœuf bourguignon :

 

AAA NON MAIS C’EST QUE DES PHOTOS !!!

 

Ouais ! Je me disais aussi ! Un toast en Chine !

 

Un gâteau au chocolat, un morceau de brioche sur le bord d’un plateau de fruits…

 

AAAAAAAAAAA LES CCCCCCCCCCCCCCCCCCC……………………..

 

Donc j’ai pris steak à l’ananas et au riz, avec fourchette.

 

Non mais restaurant occidental dans notre district !!! Truc de fou !!!

 

Bref, donc soirée terminée à bosser sur internet… Demain est un autre jour !!!

 



Publié à 09:16 le 22/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

La poste en Chine

 

Comme vous le savez, lundi dernier, j’ai reçu un colis provenant de France.

 

 

Plantons le décor

 

Lundi 10h, Liz vient me voir pour me dire qu’il y a un colis provenant des USA qui attend à quelques kilomètres de l’entreprise dans un bureau de poste.

 

Elle me demande donc si j’ai de la famille aux USA parce qu’il n’y a pas le nom du destinataire.

Réponse : Non, enfin je ne crois pas… Ou alors je ne suis pas au courant.

 

Bref, donc le chauffeur va récupérer le colis,

150 Yuans de trajet,

Et c’est un package de France pour MOI.

(Mon nom est noté sur le colis !!!)

 

Jusque là nous sommes d’accord,

Tout le monde comprend, hein ???

 

Non mais parce que là, attachez vos ceintures… Il y a de quoi perdre la boule :

 

 

Descriptif

 

Aujourd’hui, 14h00 je vais voir Candice pour un renseignement et Liz m’interpelle :

 

Est-ce que ta famille t’as envoyé un colis depuis la France ?

 

Heuuuuu…. Encore ???? Ba non, je ne suis pas au courant.

 

Non mais parce qu’on a reçu un papier qui dit :

Un colis de France est arrivé dans un bureau de poste quelque part dans Canton.

Mais il n’y a pas de destinataire.

 

???? Hein ????

Ba je ne sais pas moi !

 

Faut que tu demandes à ta famille et tes amis si quelqu’un t’a envoyé un colis !!!

 

 

Attends Liz, on a qu’à allé chercher le colis puis on verra bien !

De toute façon il est pour quelqu’un dans l’entreprise puisque le nom de l’entreprise est noté et qu’on nous a envoyé un papier !!!

Ca ne sert à rien de savoir pour qui il est !

 

On a un colis, faut aller le chercher.

 

Oui, mais tu comprends,

Il faut appeler tous les bureaux de postes de Canton pour savoir où est le colis…

 

 

??? QUOI ???

Mais c’est complètement débile !!!

 

On sait qu’il y a un colis quelque part dans la Chine,

Pour quelqu’un de notre entreprise,

Mais on ne sait pas où est ce colis????

 

Et soit disant, c’est un colis venant de France

Alors que lundi on nous avait dit que ça venait des USA

Et j’ai vérifié, aucun tampon des USA ni rien du tout sur le coli !!!

 

 

Alors là, mes amis qui me lisez, je commence à en avoir raz la casquette d’essayer de comprendre les raisonnements chinois !!!


C’est à se tordre l’esprit, la tête, les cheveux, tout ce que vous voulez.

 

 

Donc on fait, on n’a pas de nouvelles de ce colis.

 

Franchement, un papier de la poste est arrivé chez nous mais on ne sait pas quel bureau de poste a le colis…

Il doit y avoir plus de 150 bureaux de postes à Canton

(Parce qu’il y en a dans tous les districts mais certains sont plus ou moins fiables).

 

Au niveau du destinataire. Il n’y en a soit disant PAS.

 

Or, lundi c’était pareil.

Il suffisait simplement de lire entre les lignes, le seul truc en « Pin Yin », c’était MON NOM !!!!

 

Et ouiiii !!! Mais vu qu’ici on ne lit pas le Pin Yin, on dit qu’il n’y a pas de destinataires !!!

 

 

Conclusion

 

Donc si vous venez en Chine, ne vous prenez pas la tête, ne cherchez pas à comprendre.

 

En revanche, je pense que je peux écrire à Dany Boon ou Chevalier et Laspales ou Muriel Robin ou un autre humoriste ou même moi-même pour retracer cette action !!!

Franchement, c’est un truc de malade !!!

 

Je n’en reviens toujours pas !!!

 

Donc je vous tiendrai au courant si j’ai des nouvelles !

 

Le conducteur doit être entrain d’appeler tous les bureaux de postes. Si ça se trouve c’est au Nord de la Chine ou à l’aéroport ou dans notre district…

 

Enfin ca revient cher pour une livraison par un service public qui (dans nos habitudes françaises), se rapproche au plus près du client final… Même si en tant que français, nous sommes râleurs, arrêtez, pensez à nos collègues chinois !!!!!

 

En vous remerciant, bien cordialement… j’attends le colis !!!

 



Publié à 06:43 le 16/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Choix de date d’un mariage : OUBLIEZ CETTE ANNEE

 

Bon alors j’ai plus d’info sur les traditions du mariage et notamment sur le calendrier chinois.

 

Figurez-vous que les personnes qui veulent se marier cette année :

Laissez tomber les gars !!!

 

Il n’y avait qu’une date possible, c’était le 4 mars.

 

Et les gens qui se marient cette année en dehors de cette date,

Ca porte malheur parce que vous vous mariez l’année de la veuve !!!

 

Et oui !!! Faites gaffe !

 

 

Alors pourquoi hier le 4 c’était possible ?

 

En fait hier les chinois célébraient une autre fête 15 jours après le nouvel an chinois.

 

C’est la fête des « Dumplings de Martin » !

 

Et c’est à ce moment là qu’il y a des festivités avec des dragons qui dansent et qu’on rejoint toute sa famille pour manger des boules sucrées (que j’appelle Dumplings).

C’est donc un moment de joie qu’il faut célébrer.

 

Selon Liz, cette fête est beaucoup plus célébrée dans le Nord du pays !

 

Par contre, vous inquiétez pas que les pétards ils connaissent !!!

C’est donc pour ça que lorsque je suis rentrée du mariage, il y avait des feux d’artifices de partout et des pétards jusqu’à 1h00 du matin !

 

Avec une chaleur épuisante, fenêtres obligatoirement ouvertes et bruits des pétards et des alarmes de voitures, j’étais dans un film de guerre !!!

 

 

Et donc pourquoi cette année porte malheur ?

 

En fait, durant cette année du porc, il n’y aura pas de printemps, donc c’est pas top ! Et surtout, c’est l’année de la veuve !!!

Par contre, pour tout autre évènement, pas de soucis. Comme me dit Liz, on n’est pas dans l’année d’or du cochon, mais cette année est quand même pas mal !!!

Porc = Chance et Argent.

 

Lorsque les jeunes fiancés veulent se marier, ils consultent le calendrier jaune chinois (c’est la traduction de Liz).

Donc mes collègues jeunes mariés, ils ont calculé leur coup puisque :

-         Ils se marient le seul bon jour de l’année du porc 2007

-         Ils vont faire un bébé l’année du porc et ça porte bonheur et chance !!!

 

 

Voilà, donc si vous croyez au calendrier chinois, faites vos calculs,

Et oubliez cette année pour votre mariage !!!

Désolée de mettre vos plans à l’eau !!!

 

Pour ce qui est des festivités avec les dragons, c’est dommage que je n’aie pas pu assister à cette cérémonie…

Mais prévenue le lendemain, c’est un peu dur d’être présente le jour J…

Puis j’ai vu un mariage alors je ne vais pas me plaindre !!!!

 



Publié à 10:51 le 5/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Traditions d’un mariage Chinois

 

Les formalités à la mairie

 

Le passage obligatoire à la mairie, n’est pas un évènement incroyable pour les chinois !

 

En réalité, ils peuvent se rendre en jeans et habits de tous les jours pour signer des paperasses. La famille n’est pas obligée d’y assister.

 

Il s’agit simplement d’un dossier à remplir et puis c’est tout !

Une fois que vous avez signé, vous êtes marié mais c’est la loi qui vous lit et il n’y a rien de célébré.

Le véritable évènement se joue le jour même du mariage.

 

 

La veille du jour du mariage

 

La veille du mariage, les demoiselles d’honneur se rendent chez la future mariée. Elles passent la soirée à fabriquer des espèces de boules rondes sucrées (comme des bonbons).

 

Pourquoi rond ? Parce que le rond est la perfection de la vie.

 

 

Le jour du mariage

 

Le lendemain matin, le futur marié se rend chez sa future femme. Il frappe à la porte.

 

Les demoiselles d’honneur ouvrent et lui demandent

« Combien nous donnes-tu pour qu’on te donne la permission d’entrer de prendre ta femme ? »

 

Les garçons d’honneur proposent un prix.

 

Arrive alors une longue négociation pour trouver un accord sur un prix.

 

Lorsque les demoiselles obtiennent satisfaction, le mari peut entrer.

 

Sa femme l’accompagne chez lui.

 

Arrivés chez les beaux parents, la mariée offre un verre de thé aux parents.

 

Si les parents prennent la tasse et boivent, ça veut dire qu’ils acceptent leur belle fille.

 

Ensuite la mariée doit servir une tasse à chacun des membres de la famille du mari.

Idem : ils doivent boire.

 

A priori, l’échange de l’alliance se fait à ce moment là. Mais là encore, ce n’est pas quelque chose d’important d’après ce que j’ai compris.

 

Lorsque cette cérémonie est finie, les mariés partent dans leur nouvel appartement pour y passer l’après midi.

Le soir, ils doivent se préparer pour se rendre au repas.

 

Le repas est le moment où leur famille et leurs amis sont réunis.

 

Comme je vous l’ai décrit dans l’article Mariage,

Il s’agit d’un repas dans un cadre magnifique.

Il n’y a pas de grosses festivités.

 

 

La soirée se finie donc calmement (même si je pense qu’après le thé est venu l’alcool de riz), mais les mariés rentrent chez eux et passent leur nuit de noce.

 

 

Particularités

 

De plus en plus de chinois se marient à la manière occidentale : robe blanche.

D’autres choisissent également l’église, mais ce n’est pas encore très répandu.

 

Le plus flagrant : Les photos avant le mariage sont cruciales !

Il faut faire des photos sur différents thèmes et avec différents costumes

 

 

Les agences de photographes « spécial mariage » pullulent la ville. Il y a des dizaines de salons partout tous les jours : galeries commerciales, rues du centre ville,…


 

 

Liz m’a confié que le mariage était différent dans certains districts.

 

En effet, celui auquel j’ai assisté était un mariage traditionnel.

La femme est vierge et ne peut avoir de relations sexuelles qu’après le mariage et que pour un but :

Faire un bébé.

Ensuite c’est fini, le mari se retourne vers les prostitués.

 

 

A Guangzhou, certaines femmes ne peuvent se marier que SI elles sont enceintes.

 

Il faut savoir si la femme peut procréer pour se marier avec elle, sinon ça ne vaut pas le coup.

Mais ce n’est pas pour ça que la femme a le droit de « tester » plusieurs hommes.

 

 

Conclusion

 

Voilà donc des traditions.

 

Le mariage chinois n’est pas célébré de la même manière que nos mariages occidentaux !

La définition de « la fête » change d’un pays à l’autre.

 

Ceci dit, c’était vraiment sympa d’assisté à un tel évènement.

Une fois de plus, je vais au bout de mon expérience « Dans la bulle chinoise ».


 

 

Ceci dit, je me permettrai de dire que les traditions occidentales et américaines sont empruntées à la sauce « chinoise ».

 

Lorsque j’ai vu entré les mariés avec la musique américaine de tous les films, le sourire était sur mes lèvres !!!

 

Et idem lorsqu’ils ont été forcé de s’embrasser à la sauce « Les Bronzés font du ski » !

 

 

En Chine, il ne faut pas montrer, rester discret sur ces sentiments et ses gestes.

 

Disons que les couples se tiennent rarement dans la main et s’embrassent très très rarement dans la rue (d’ailleurs je ne les ai jamais vu !!!)

Donc demandé à embrasser sa femme devant 240 personnes, vous imaginez l’exploit ???

 

Enfin, participé à de tels évènements, ça donne des idées !!!


 


Allez, longue vie à vous LinMinZhi et son mari!!!



Publié à 08:26 le 4/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

Mariage

 

En ce dimanche, je suis invitée à un mariage.

 

 

Invitation

 

J’ai reçu l’invitation par email lundi dernier. Ce jeune couple m’avait aidé à retrouvé ma route alors que j’étais perdue entre les magasins en janvier dernier.

Après une discussion de 15 minutes dans le métro, nous avons sympathisé et échangé nos coordonnées.

Je leur avais écrit : sans nouvelles. Puis lundi : invitation à leur mariage accompagnée de 75 photos réalisées par un photographe professionnel.

 

 


Il s’agit de toutes sortes de pauses possibles et imaginables :

Au milieu d’un bâtiment magnifique,

Dans un parc,

Sur une nappe entrain de caresser une grappe de raisin avec la joue,…

 

Ils portent 3 différents costumes :

-         Le costume traditionnel rouge et jaune

-         Un costume de l’époque Louis XIV

-         La robe de mariée traditionnelle en blanc


 


Les photos sont magnifiques même si parfois elles sont un peu kitch à mon gout.

 

 

Le mariage

 

A 18h, rendez-vous au troisième étage d’un très grand restaurant.

Je monte l’escalator avec un gros rosier rouge dans les mains, et me voici devant mes collègues.

Tous heureux de me voir, ils me remercient 40 000 fois d’être là.

 

Le jeune couple attend à la porte de la salle tous les invités.

A chaque fois qu’ils arrivent : photo.

 

Les demoiselles d’honneur nous demandent de signer un grand papier rouge et nous donnent le numéro de table.

 

 

La ‘semi’-cérémonie

 

Je suis à la table n°20, la dernière.

La salle est remplie de tables rondes décorées de nappes blanches-rosées, vaisselle blanche, verres à pieds, serviettes de tables rouge-bordeaux.

Il y a 12 places sur une table, autant dire que nous sommes très nombreux !

 

 

Il est 19h, tout le monde s’assoit, des photographes se mettent devant l’entrée.

 

Une grosse musique américaine de mariage TIN TIN TADADA-DA DA AAAAA…

Fais entré les mariés.

 

Ils se sont bien pressés pour se mettre devant l’assemblée.

 

Le grand-père fait un discours, et la grand-mère pose une question :

Vous ferez-nous un bébé cette année ?

Réponse : On va travailler dur pour y arriver !

 

Les mariés doivent ensuite couper une fausse pièce montée (ma collègue de table est allée vérifier : c’est un faux gâteau !!!).

 

Ensuite, vous êtes en face de la scène des Bronzés font du ski lorsque Christine l’esthéticienne doit embrasser Clavier.

 

En gros, la mariée pose ses bras sur les épaules de son mari et ils sont un peu beaucoup gênés pour s’embrasser (en plus super longtemps parce que la femme au micro compte les secondes !!!)

 

 

Avant l’arrivée des invités, il y avait des télévisions montrant toutes les photos prises pour le mariage (en costumes).

 

Mais pendant tous ces évènements,

On voit les informations de la chaine de télévision Cantonaise !!!

 

En plus, personne n’écoute ou ne regarde les mariés ou le discours du grand-père,

Tout le monde parle dans son coin.

 

 

Les discours, le coupage de gâteau et le baiser se sont passés en 15 minutes,

C’est expéditif et à la fin, tout le monde tend son verre de vin et grosse musique techno (hauts parleurs à fond) :

 

Les serveurs entrent à la queue leu leu avec un plat dans les mains : Le repas arrive.

 

 

Le repas

 

Le repas est constitué de poissons, viande, potage,… tout ce que j’avais vu pour le nouvel an organisé par l’entreprise.

 

30 minutes plus tard, tout le monde a fini, les mariés font le tour des tables pour trinquer un verre de vin rouge à la main.

 

Ils sont habillés en costumes de mariés : en blanc.

 

Une fois que ce tour (très rapide) est effectué, la mariée va se changer en costume traditionnel chinois (rouge et jaune), et ils font le tour des tables pour servir le thé.

 

 

La suite ?

 

Je n’ai malheureusement pas pu suivre cette partie ni la suite d’ailleurs. Mon bus n’allait pas m’attendre alors j’ai dû partir !

 

Mais il parait que la fin du repas se fini par le thé et le ‘trinquage’. Il n’y a pas de fête spéciale : danses ou musiques. Cf les traditions du mariage

 

Pour les adieux, les mariés ont été très heureux de me voir. Je pense que c’était un honneur pour eux d’avoir une occidentale !

 

Le rosier leur a, a priori fait très plaisir. D’autant que ma collègue de table m’a dit que c’était la France « romantique », et que je me suis baladée dans les rues de Guangzhou avec mon rosier toute la journée. Tout le monde me regardait en me disant « Pio Lia », ça veut dire joli !

 

En fait, j’ai l’impression que les gens ne s’offrent pas de fleurs ici.

 

Pourtant, je trouve que ça fait de la gaieté dans la maison, alors j’amène mes traditions, et ça fait plaisir !!!

 

Ceci dit, ce jeune couple ne me connaissait pas plus que ça et ils m’ont tout de même invité à un évènement crucial dans leur vie !!!

 

C’est incroyable !!!

 

J’ai beaucoup discuté avec mes collègues de table qui parlaient anglais. Donc je vous propose de suivre mes découvertes :

 

Voyons maintenant les traditions d’un mariage Chinois.

C’est ça l’intérêt de pouvoir suivre de tels évènements :

On suit les gens et on découvre plein de choses !

 

C’est parti les amis, venez découvrir avec Mimine ce que c’est qu’un vrai mariage en Chine !!!

 



Publié à 08:18 le 4/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Choix & vie d’un enfant en Chine

 

Aujourd’hui, parlons des enfants.

 

Comme vous le savez, Angel est enceinte. Et Liz m’a appris qu’Angel voulait rentrer chez elle (en campagne) pendant 3 mois pour accoucher.

 

La suite ?

 

En fait, elle laisserait probablement l’enfant à ses parents !!!

 

 

Et oui !!! En Chine les relations sexuelles ne servent QUE pour faire un enfant. Et le jour où il y en a un, c’est pour perpétuer la génération.

Mais étant donné que les baby-sitters sont chères (et pas toujours bienveillantes d’après Binbin), les enfants sont élevés par les grands-parents.

 

Ces mêmes grands-parents vivent dans les campagnes, grâce à l’argent récolté par leurs enfants vivant en ville.

 

 

Prenons le cas d’Angel :

 

Elle vit dans des conditions déplorables en ville (cf. descriptif pour le 1er Janvier 2007), et elle doit faire vivre sa famille dans les campagnes.

 

Elle est mariée depuis peu et vient d’annoncer qu’elle était enceinte.

 

Elle va donc laissé son enfant à plusieurs kilomètres d’elle.

 

Son enfant va vivre sans réelles communication avec ses parents biologiques, mais sera élevé par ses grands-parents.

 

L’enfant reviendra vivre dans quelques années en ville. Selon Liz, il viendra quand il sera capable de vivre seul. C'est-à-dire que les parents travaillant, il devra se faire à manger, faire les courses et rentrer seul de l’école.

 

J’ai appris que la jeune femme qui nous a invités à sa crémaillère dans un superbe appartement, a également un enfant de 5 ans !

Et oui !!! Mais il est chez ses parents !

 

 

Le sexe de l’enfant

 

Les familles veulent des garçons.

 

Dans les campagnes, lorsqu’un couple se marie, la femme suit l’homme dans sa famille. Donc ça veut dire que l’homme fait vivre ses parents et que la femme peut les aider.

Si les parents ont une fille, ils la voient partir lors de son mariage : donc pas de soutien.

 

D’après Liz, dans les campagnes, lorsqu’ils font des écographies en connaissant le sexe de l’enfant, si c’est une fille la femme avorte (notamment quand le couple a déjà des enfants).

En Chine, je ne sais pas à quelle mois de grossesse l’écographie peut être pratiquée et donc à quel période l’avortement a lieu (et Liz ne le sait pas).

 

Si l’échographie n’est pas effectuée, le sexe de l’enfant est connu à la naissance.

Si c’est une fille, elle peut être abandonnée :

-         Soit à l’hôpital

-         Soit posée dans une corbeille dans un village

 

Alors que voulez vous que je vous dise ???

Les petites filles des campagnes de Chine n’ont pas de belle carrière devant elles !

 

 

En ville

 

Ceci dit, on peut modérer le propos parce que les mentalités sont entrain de changer EN VILLE !

 

La politique de l’enfant unique prend place (mais plus dans le Nord je trouve).

 

Et lorsque les grands-parents vivent en ville comme les enfants, la relation est plus facile. La distance entre les parents biologiques est moi conséquente.

 

Mais un autre problème se pose parce que les grands-parents sont généralement encore actifs.

 

 

Parlons de Liz :

 

Ses parents travaillent. Si elle a un bébé, elle devra :

-         Arrêter son travail parce que ses parents ne pourront pas s’occuper de l’enfant

-         Trouver une baby-sitter et c’est un peu mission impossible

 

Des garderies existent, mais les enfants sont acceptés à partir de 3 ans.

 

 

Donc il est bien compliqué d’avoir des enfants en Chine.

Mais il le faut pour perpétuer la génération quitte à ne pas voir son enfant grandir.

 



Publié à 03:15 le 3/03/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Petite discussion entre amies

 

En ce moment je suis sur une réflexion : comment pensent les chinois ?

 

 

Juste à temps chinois

 

En fait, les chinois font tout au dernier moment. Ils posent leurs vacances la veille de leurs congés, c’est vachement pratique pour la gestion des ressources humaines dans les entreprises !!!

Ils proposent de participer à un mariage le mardi pour le repas le dimanche. Tou au dernier moment !

 

Aujourd’hui dans le bureau, un mec est arrivé, il s’est même pas posé la question : « Est ce que je dérange ? », il a tout de suite parlé en chinois en s’adressant à moi, la seule blanche qui ne parle pas chinois.

La seule réponse que je peux lui dire : « I don’t know », et Candice arrive en courant pour lui dire « Non mon gars, tu ne t’adresses pas à la bonne personne ! ».

 

 

Les projets personnels & professionnels

 

A midi, je suis allée avec Candice dans notre restaurant de pates.

Elle m’a dit qu’hier elle avait rencontré ses anciens collègues de promos.

 

Elle a halluciné !

 

En fait, ils n’ont aucun projet professionnel.

Ils ne savent pas ce qu’ils veulent faire de leur vie et pensent qu’en 3 mois ils ont fait le tour de l’entreprise. A partir de là, ils démissionnent et trouvent un autre emploi.

 

 

Lorsque Candice leur demande : « Que veux-tu faire ? »

Réponse : « Traducteur »

Candice : « Et tu prends des cours ou tu fais quelque chose pour arriver à cet objectif »

Réponse : « Non ! »

 

 

Lorsque Féfé (c’est le surnom de Candice en chinois) dit qu’elle :

-         Travaille à 4h00 de sa maison,

-         A un objectif personnel et professionnel fixe dans la vie

-         Bosse dans la même entreprise depuis plus d’un an

-         Suit des cours en parallèle le weekend

-         Apprend chaque jour des choses en entreprise

 

Ses collègues la prennent pour une folle.

 

 

Ils considèrent que faire 4h00 de trajets par jour ça ne sert à rien (c’est vrai qu’il faut du courage !)

 

Mais Candice n’a qu’une seule réponse : « J’aime mon travail et j’apprends tous les jours ».

 

Ses camarades font un oui de la tête mais comme me dit Féfé :

« Ils n’ont pas de lumière dans leurs yeux, ça veut dire qu’ils n’ont pas compris ».

 

 

Et donc là, Mimine est arrivvvééééééé……

 

Et elle a sortie : « Quand on veut on peut »

 

Et ma Candice m’a dit un grand OUI avec un geste qui disait, ba c’est exactement la bonne phrase !!!

 

 

Conclusion

 

Je vous raconte tout ça, mais je suis bien contente que Féfé ai compris cette phrase et qu’elle ait un réel objectif dans sa vie.

Peu de chinois ont construits leurs projets personnels et professionnels, et je pourrai dire que les français ne sont pas en haut du tableau non plus (c'est mon avis).

 

 

Je veux pas jouer les lèches-cul, mais franchement, ceux qui lisent ce blog et qui ont été dans mon IUT GLT, vous n’acquiescez pas que c’est une bonne école ???

 

Ba moi je peux que dire merci aux GLT et à Christine L.


 

 

Enfin, j’ai envie de dire que beaucoup de personnes en France sont perdues, notamment lorsqu’ils sortent de l'université sans aucune expérience professionnelle ni de projet professionnel ou personnel.

 

 

Mais je vois que la Chine est également à ce stade, peut être que c’est plus visible ici.

En effet, la Chine a besoin de compétences MAINTENANT, et d’autonomie, de responsables, de managers !

 

 

La Chine a besoin de cerveaux.

Elle les construits depuis un certain moment.

 

La théorie et peut être trop « théorie », il faut plus de pratique

Les jeunes diplômés chinois ne sont pas autonomes et n’ont pas le sens des responsabilités.

 

Mais les dirigeants en sont conscients et les stages commencent à se développer dans certaines universités.

Faudrait que la fac française se mette à l’ordre du jour !!!

 



Publié à 07:05 le 26/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

La logistique Chinoise

 

Aujourd’hui, c’est vendredi et nous devons réaliser un audit chez un client. Pour faire simple, on doit suivre le chargement des véhicules, le transport des marchandises et le déchargement chez le client final.

 

 

Le Juste à Temps Chinois

 

Donc réveil à 6h00 parce que le chauffeur du mini bus arrive à 7h00.

Alors à 7h00, je n’ai toujours pas de coup de fil du conducteur. Je descends à l’entrée de l’immeuble pour voir si la voiture n’est pas là : rien.

J’appelle Candice, elle appelle Ken, qui appelle le chauffeur.

Résultat, le mec c’est endormi et ne se rappelait pas de l’heure à laquelle il devait partir. Donc il arrive à 7h45 !!!

 

A 7h45, un mini bus arrive, je regarde derrière les vitres teintées.

Le mec me fait un oui de la tête…

 

Je ne sais pas si c’est lui, il n’a pas l’air chinois mais plus martiniquais (genre le mec qui s’était faufilé dans ma chambre à Bourg –je vous expliquerai : un inconnu est rentré chez mes parents … C’est une autre histoire).

 

Bref, je lui dis le nom de notre entreprise, et d’un magasin où on doit allé chercher Candice,

Il comprend pas.

 

Je lui dis en Français :

OOOO ZUT ! Tu me gonfles, Vas y,

Je monte dans la voiture et traces parce qu’on est en retard !!!

 

Je vois les prospectus de notre entreprise donc ça me rassure.

Il met sa ceinture… j’en ai pas…. On double les 4*4… Je regarde ma montre…

 

On va chercher Candice, puis Ken pour arriver à 9h50 chez le client (au lieu de 9h30…)

 

 

La logistique

 

Bon, alors je vais vous passer les détails, mais j’ai vu :

-         Des chariots élévateurs soulever une semi-remorque pour la déplacer.

-         Un chariot élévateur transportant une espèce de maison de 3 mètres de haut (servant de quai de chargement), chahutant de tous les cotés.

-         Les palettes qui débordent et qui sont prêtes à tomber…

 

Mais le mieux, c’est quand on est monté dans les camions.

 

Bon, à l’intérieur je ne vous parle pas des trous de partout : on voit tous les tuyaux, fils,…

Mais par contre, je vous parle de la façon dont il faut prendre de l’essence.

 

 

On arrive dans un terrain vague (sol en terre – gadoue parce qu’il a plut).

Des camions de partout.

A gauche une maison en brique rouge.

On avance.

Un mec, clope au bec, sort le pistolet d’essence de la maison en brique,

Le donne au conducteur.

 


 

ROOOOOO LA VACHE !!!

 

La cuve d’essence est dans la pièce de la maison.

Seul un tuyau sort de ce truc en brique.

 

Avec Candice on se regarde et là on s’est dit en même temps :

Rooo on peut sauter à tout moment !!!

 

Candice me dit : En Chine on voit de tout !

Mais je suis bien heureuse de vivre là où je vis… La vie est belle !

 

 

La suite

 

On a fait une halte au restaurant, donc pour la première fois, une assiette par personne, mais derrière un énorme bol de riz !!!

 

C’était bon, mais ensuite on a cherché les toilettes. Donc visite des arrières cuisines et de l’atelier lavage de vaisselle !!!

 

Ca me rappelle le Laos

 

 

Durant le transport, le paysage est moche.

 

On en a pour 2h30 (aller), et on passe devant le village de Bruce Lee.

C’est une alternance de végétation et de building construits au milieu de nulle part, au milieu des usines et de la pollution.

On passe également devant la ville des lumières (c’est les grossistes des lampadaires !!!).


 

Donc après les grossistes pour réparer ou construire les maisons, habiller vos enfants, les occuper avec des jouets, je vous propose d’installer des lampadaires dans vos quartiers, vos villes, vos jardins,… Il y a toutes sortes de choses !!!



Voilà une représentation du paysage gris et vert !

 

 

 

Sinon on a croisé :

-         Des pousses-pousses (pour la première fois !!!),

-         Deux gendarmes sur une mobylette qui n’avançaient pas sur la nationale,

-         Des gens à contre sens,

-         Des piétons en plein milieu d’une autoroute,

-         Un bonhomme en mobylette transportant un cochon mort,

-         Des gens enfermés dans une camionnette avec des barreaux, on avait l’impression que c’était des prisonniers !,

-         Un touk touk (une mobylette équipées de sièges à l’arrière pour 4 personnes…) Ils étaient 7 !!!!

 

 

Au niveau du confort de voyage, j’ai oublié de vous dire que j’étais dans la partie « couchette », et que forcément j’avais la caisse de résonnance à ma droite. Donc j’étais sourde de l’oreille droite jusqu’au lendemain !

 

Puis donc on a déchargé nos produits (les opérateurs sont en tatanes, à transporter des palettes et soulever des plaques de métal !), le temps n’est pas égal à de l’argent ici !

Beaucoup de gens assistent à la scène mais on ne sait pas toujours les responsabilités de chacun.

 

 

Tout ça pour dire qu’à 23h00 j’étais chez moi et que j’en avais raz la casquette surtout que le conducteur martiniquais n’avaient pas vraiment l’intention de me déposer chez moi…

Donc je lui ai donné la route pour qu’il me pose devant la porte d’entrée, sinon il allait poser ses potes qu’on avait choper sur le trottoir d’une autoroute…

 

Enfin bon…

C’est pas que des fois faut pas se poser de questions !!!

Mais là oui !!! Faut pas !!!

 



Publié à 10:35 le 23/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Dans la bulle de l’année du Cochon

Bonne année du Cochon, et qui dit Bonne année dit…

MASSAAAAAAAAAAAAAGES !!!

Mais avant de se faire personnellement plaisir, partons vivre un instant dans la bulle chinoise. Dans une famille à faire des Dumplings !!

La maman de Candice (qui vit seule avec sa fille) nous a gentiment invitées pour préparer les Dumplings à 12h00 puis les manger à 13h.

En bonne française invitées, je me charge d’acheter des fleurs. Vanessa avait des boites de gâteaux bretons en réserves donc c’est nos cadeaux.

En arrivant, sa maman nous a très bien accueillies comme si on était ses filles.

Nous avons chaussé les tatanes rouges chinoises. Puis on a démarré les Dumplings.

Ce n’est pas bien compliqué de faire des raviolis : prenez de la farce, des pates prédécoupées et pliez le tout.

D’après Vanessa je pourrais en faire en France, sauf que la préparation est super longue et ça se mange en 10 minutes !

Avec nos Dumplings, on avait de la soupe (champignons noirs + crevettes + œuf), du bœuf à l’ananas, de l’agneau et un verre à pied de vin rouge !

Nous avons très bien mangé et discuté des habitudes chinoises, des livres français (sa maman adore lire Hugo, Maupassant, Balzac,…).

Candice a un objectif : emmener sa maman visiter l’Europe parce que c’est son rêve !

J’espère qu’elle pourra le réaliser !

En tous cas, Candice n’avait pas les doigts « Peace ». J’ai vraiment ressenti la complicité qu’elle avait avec sa maman. Celle-ci est très ouverte et Vanessa n’a jamais vu une personne de cet âge là aussi ouverte en Chine !

Galerie Commerçante

Après ce repas et ces discussions, à 16h30 nous sommes parties avec Vanessa direction le centre ville pour faire le tour d’une galerie commerçante.

Photo obligatoire pour la Demoiselle qui est venue me dire au revoir à l’aéroport en France

Et pour finir, en rentrant, je me suis accordée 1h20 de MASSAAAAGES !!!

Ba oui !

J’ai commencé l’année 2007 avec un massage,

Je commence l’année du Cochon avec un massAAAAge !!!!

Pas mal bien, Top de la balle !!!

Ca va me manquer en France !!!

La suite fut une longue discussion avec Vanessa.

On a parlé de la France, de ma famille, de mon parcours :

Pourquoi ai-je choisi la logistique…

Comment selon moi, ai-je pu faire ce que je voulais :

Je pense que c’est la volonté et une pincée de Chance !

Mais Quand on veut, on peut !!!



Publié à 03:22 le 19/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

C’est la guerre !!!

Bon, d’après ce que je vois dans vos commentaires, vous pensez que

La fête du nouvel an

C’est magique en Chine !!!

Ba moi je ne trouve pas…

Les gens ne se sautent pas dans les bras !

Je n'ai pas vu de spectacles avec des dragons

En réalité, Fermez vos yeux, Ouvrez vos oreilles et

Vous êtes à la guerre !

Les bruits fusent de partout.

Tout à l’heure, alors que je passais la serpillère je disais à voix haute :

« Fais gaffe à gauche ! Un mec te dire dessus !!! »

Et là les sirènes de voitures qui retentissent parce qu’elles ont été touchées.

Le jardin d’enfants qui a une musique en continu n’arrête pas de faire du bruit.

Il n’y a pourtant aucun enfant dans ce parc.

On a l’impression qu’il est abandonné.

Il n’y a que le son… et les pétards, et les feux d’artifice…

C’est LA GUERRE LES GARS !!!

Pendant 12 ans le gouvernement chinois a interdit les pétards jugés trop dangereux (tu m’étonnes !!!).

Or en 2005, ils ont été réintégrés et permettent de chasser les mauvais esprits.

J’ai envie de vous dire que si les mauvais esprits sont encore là après tous les pétards,

Il y a un problème…

Voilà une photo de plusieurs rouleaux de rallonges de pétards

Comme je vous l’ai dit, c’est des enfants qui les allument.

Lorsque vous passez sous les balcons, faites gaffe, il y a des cendres qui tombent du ciel !!!

Bref, nous sommes dans l’année du Cochon, année qui porte chance et richesse. Donc toutes les femmes sont enceintes pour cette année !!!

Cependant, j’ai pu lire dans divers articles, que le cochon était symbolisé par un feu placé au-dessus de l’eau : le symbole du conflit.

Des spécialistes ont analysés en disant que ça pouvait être une représentation possible des conflits internationaux, révoltes, attentas à la bombe, et renversements de gouvernements…

Enfin on verra bien.

Mimine = Jacquouille la Fripouille

Avec Vanessa, je me rend compte que mes colocataires me vois comme Jacquouille la Fripouille dans « Les visiteurs ».

Les français :

-         Repassent les draps pour les ranger dans le placard (Quel intérêt ?)

-         Se lavent le matin (Tiens c’est bizarre !!!)

-     Se lavent les dents après avoir pris leur petit déjeuner… (Tiens alors là, c’est pas bête mais est-ce normal ?)

Ce qui est marrant, c’est que mes collègues se tournent vers Vanessa pour lui dire « Tiens, t’as vu ? Est-ce normal ? »

Vanessa a vécu et vit en France donc c’est des choses qu’elle a intégré !

On se rend compte que les chinois qui vivent avec des étrangers s’ouvrent l’esprit et se rendent compte que les coutumes et habitudes sont différentes !

Ca permet de faire réfléchir et c’est pas plus mal pour avancer !!!

J’ai trouvé une différence !!!

Je voudrai revenir sur un point : lorsque nous sommes allées au cinéma hier.

Le film s’est terminé et PAF la salle c’est allumée,

La bande du générique s’est coupée et tout le monde s’est levé !

Personnellement j’avais déjà vu la différence en France :

-     Lorsqu’on est dans une petite ville (genre Bourg en Bresse), les gens partent avant d’avoir fini le générique de fin

-         Lorsqu’on est à Lyon, les gens restent assis jusqu’à ce que le générique soit fini. Sorte de respect pour les acteurs, réalisateurs, décorateurs, maquilleurs,…

En Chine, KEDAL ! On coupe tout ! Meme pas besoin de savoir qui est l’acteur ou le décorateur ou le monteur ! On se casse !!!

Donc voilà, une différence. Pour une fois, ce n’est pas une différence de mode de vie ou de pensée. C’est plus une différence d’habitude de consommateur…

Voilà, je voulais vous faire partager ce petit point. En attendant, je retourne à ma guerre… Si j’arrive à dormir… (Parce que les pétards commencent quand la nuit tombe ! Ba oui, c’est quand la nuit tombe que les méchants attaquent !)



Publié à 04:06 le 18/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Nouvel An Chinois

Ce soir, nous allons accueillir l’année du cochon !

Pour cela, nous sommes invitées Vanessa et moi, chez une amie de Vanessa.

Elle vit avec ses parents qui sont prêts à nous accueillir pour le réveillon.

Départ pour la ville

Nous partons en ville. Il faut négocier avec un taxi qui hésite à faire une aller retour jusqu’au centre ville (au moins 45 minutes l’aller).

Finalement, Vanessa arrive à persuader un chauffeur.

Thomas part aujourd’hui direction Shanghai. Il profite de notre taxi pour le conduire jusqu’à la gare.

Après les au revoir, Vanessa et moi nous dirigeons vers un fleuriste, puis dans un café pour attendre Sylvia (notre hôte du soir).

A 18h00 Sylvia nous rejoint pour passer le réveillon avec ses parents.

Réveillon en famille


Photo de Famille


Nous arrivons dans un appartement typiquement chinois – cantonnais :

-         Meubles & canapés en bois rouge décorés de nacre

-         Gros vases remplis de fleurs

-         Dessins de paysages chinois aux murs

-        

Le repas regroupe des plats de poulet, bœuf, poisson et des champignons :

Aliments indispensables pour un vrai réveillon chinois !

Le fameux vin « Great Wall » était servi dans des gobelets en plastique (mais il était meilleur que celui que j’avais gouté).

La discussion entre les parents de Sylvia et Vanessa a tourné sur les différences de tradition de réveillon dans le Nord et le Sud de la Chine

A Beijing, les familles se réunissent autour d’un bon repas.

Puis ensuite tout le monde regarde la télévision : une émission show (genre Drucker le 31 décembre), présentée par et regroupant les plus grandes stars.

Cette émission est diffusée dans tout le pays, en mandarin.

C’est un moyen de diffuser des valeurs communes et des messages pour motiver la population à évoluer et prospérer.

Cette émission sera rediffusée le lendemain pour que personne ne la rate.

A Guangzhou, nous sommes dans la ville fleurie ! Donc depuis 4 jours se tient le marché de la fleur.

Les habitants doivent donc se rendre sur ce marché situé en centre ville.

En en faisant le tour, cela signifie que vous serez chanceux toute l’année.


Donc après notre repas, Sylvia nous propose d’aller faire un tour.

 

19h30, nous quittons l’appartement, les parents ne nous suivent pas mais ils nous donnent une enveloppe.

Là encore, il s’agit d’une tradition de la province du Guangdong.

Pour fêter la nouvelle année, on offre des petites enveloppes remplies d’argent. Les sommes ne sont pas obligatoirement énormes. Ici, c’est le geste qui compte !

En revanche, à Beijing, ces enveloppes sont souvent destinées à la famille avec de grosses sommes d’argent.

Direction le marché des fleurs

Ce marché est peuplé de chez peuplé !

Mais c’est pour moi l’occasion d’apprendre la signification des fleurs.

-         Un arbre plein de fleurs roses.

Voyez la photo de l’article « réponses à vos commentaires ». Il s’agit d’un arbre de fleurs roses qui représente l’amour. Sylvia me dit que plus il y a de fleurs, plus ça veut dire que tu auras de « boy-friends » ou alors que tu seras heureuse en amour

-         Un oranger

L’oranger représente la chance et l’argent. Plus tu as d’oranges sur l’arbre, plus tu seras riche pour la nouvelle année. Dans toutes les chaumières, il y a un oranger, c’est comme un arbre de noël. On y met même des guirlandes de lumières. Mais les clémentines ne se mangent pas car elles ne sont pas bonnes.



-        Une branche d’un fruit jaune bizarre

Je peux difficilement décrire cette fleur (si on appelle ça une fleur…) C’est une espèce de poire qui ressemble à du plastique avec de multitudes petites pousses autour. Voyez plutôt la photo suivante. Elle représente les générations dans une famille.

Ensuite nous avons vu des orchidées, des plantes carnivores, des jacinthes, des pivoines…

Tout pour me faire penser à ma famille.

Ambiance de nouvel an

Aujourd’hui, je me sens comme un 14 juillet, tout le monde est dehors, mais il y a un semblant d’ambiance de fête. Ou tout du moins je sens les gens heureux.

Nous continuons notre route en croisant un marchand de vases. Donc achats parce que pas cher et typiquement chinois !

Puis ensuite, direction un cinéma. On va voir un film américain (langue anglaise, sous-titrage chinois) parlant d’un homme travaillant dans un Muséum d’histoires naturelles. La nuit, toutes les statues se réveillent. On s’est bien marrées !

A la sortie à 23h50, nous sommes allées manger des espèces de « Dumplings de Martin » (ceux qu’ont devaient fabriquer le weekend dernier), et d’ailleurs ça s’appelle Tang Wuan.

A 0h00 quelques hommes ont lancé des confettis.

   

Il y en a de partout sur la route !!!

Les pétards n'étaient pas autorisés dans Guangzhou en revanche, dans notre district, des rallonges de pétards avaient été cramés!


Mais personne ne s’est sauté dans les bras comme on fait en France.

En gros, on est dans l’année du Porc mais ça n’a pas bouleversé plus que ça les esprits !

Bref, tout ça pour dire que mon nouvel an chinois s’est très bien passé. On a vu plein de choses et on s’est bien amusées.

Je ne dirai plus qu’une dernière chose :

Xin Nian Kuai Le !!!!

Bonne année du Cochon !!!

La tradition des SMS existe en Chine !!!

Martin, Ning, Liz et Candice : Bonne Année !!!



Publié à 08:52 le 17/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Les chinois ont inventé la poudre

Aujourd’hui vendredi Youpiiiii !!!

C’est le weekend !!! Le VRAI !!!

Et figurez vous que c’est les préparations du jour de l’an !!!

J’utilise la couleur rouge parce qu’en Chine ça porte bonheur !

On se marie en rouge,

Pour l’opéra de Pékin cette couleur symbolise la loyauté et le courage

On utilise le rouge et la couleur Or pour représenter la joie, la fete !

Les pétards

Les chinois sont dans les préparatifs et les pétards !!!

Et oui !!! Les chinois ont invités la poudre et ils en sont fiers !!!

Si fiers que des enfants de 5 à 70 ans se prennent un rouleau de pétard (de la taille d’un rouleau de rallonge qu’on utilise dans les chantiers) et font péter ça à 0h00 quand tout le monde dort.

Ce soir, il y a également quelques mini feux d’artifices. Ils partent du bas de l’immeuble (quitte à arriver sur ton balcon), ou sinon ils partent directement du balcon…

Je ne vous cache pas que ça me semble légèrement dangereux. D’autant que Vanessa me dit que le gouvernement a réduit le nombre de magasins vendant ces articles.

Beaucoup d’enfants commençaient leur année chinoise en ayant perdu un œil !!!

Mimine folle ???

Bref, donc Mimine sent les vacances de ses collègues,

Donc Mimine solitaire ne perd pas le moral même si elle ne prend pas de vacances

A midi, May est allée manger au restau avec ses amis.

Moi je me suis rendue dans mon restau de pates.

Pour commander mon plat, j’ai fais un geste en écartant les bras (j’imite le gars entrain de taper sur sa table pour créer les pates),

Et ils comprennent que je veux des pates pas épicées.

(Ca se dit « Bou la ! »)

En revenant de mon repas, je taille le rosier que j’ai offert à Angel.

Elle l’a laissé dans le bureau mais les fleurs sont toutes sèches.

Tout triste le rosier.

Donc je lui parle

« Petit rosier, je vois des pousses, vas-y grimpe !

Je ne sais pas si tu parles français mais on ne sait jamais… »

Puis en rentrant à l’appart, Vanessa doit faire des courses (elle ne rentre que la semaine prochaine chez elle à Beijing), Thomas est au supermarché (il part demain).

Du coup, je me planifie 25 minutes de vélo d’appartement.

Effort intense. Il fait super chaud et moite, je transpire comme un veau !

A la télévision (chaine anglaise), ils mettent Zucchero avec la musique des Bronzés 3.

Il suffit que je ferme les yeux pour revoir les bronzés sur leurs Jet-ski.

Du coup je fais la folle toute seule.

Non mais franchement, je vous raconte, ça en plus !!!

Conclusion

La Chine me tourne la tête : Je deviens émue, je stress lorsqu’un gars fait une présentation alors que je ne serai pas jugée par rapport à son travail, je fais du sport,…

Vous n’allez plus me reconnaitre !!!

Bon, ceci dit, je vais essayer de vous tenir informé des activités sur Guangzhou pour le nouvel an chinois !!!

Demain soir (17 février c’est le “31 décembre chinois” mais le premier jour de l’an (dimanche 18 février) c’est le plus important !

Et bon weekend à vous ! Moi bon réveillon !!!

Demain GRASSE MAT’ !!!!!



Publié à 07:01 le 16/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Comportements Chinois

 

En ce 13 février, je ne sais pas quel jour de la semaine nous sommes. J’ai l’impression de faire deux semaines de travail en continu mais ça a un avantage : je ne vois pas le temps passer et en plus c’est super intéressant !

 

Donc aujourd’hui, après une formation dans l’après midi nous avions convenu avec Vanessa, Thomas, Liz et Candice que nous faisions une étude de cas à l’appartement le soir même.

 

 

Discussion durant le repas

 

A 19h, nous rentrons et mangeons ce que la cuisinière vient de nous préparer. Durant le repas, nous parlons de la préparation de notre travail pour ce soir.

 

May est présente et nous parlons également de la Saint Valentin (c’est demain).

Personnellement je suis totalement contre étant donné que ce n’est qu’une fête commerciale et que si on veut être heureux avec son « boy-friend », il n’y a pas besoin d’attendre un seul jour dans l’année !

 

Bref, donc les filles n’ont rien dit mais pourtant elles rêvent de passer une Saint Valentin avec leurs futurs maris !

 

On fini de manger puis là, les filles partent faire des courses…

Ok, donc on reste autour de la table avec Vanessa et Thomas et on parle de la Chine et de la France.

 

 

Les différences Chine / France

 

De fil en aiguille, la conversation s’est déroulée en français. Vanessa parle super bien et a même les mimiques et les phrases typiques des français.

 

Nous avons une très belle discussion sur la Chine :

 

-         Les gens s’invitent rarement dans leurs maisons principalement parce que les restaurants ne sont pas chers et que parfois c’est plus simple d’aller au restaurant, c’est plus grand

 

-         Les jeunes chinoises ne veulent pas sortir dans les discothèques. Ca représente le monde de la prostitution, de la fête, de l’alcool,… Ce que je disais à Vanessa c’est que c’est étrange de voir ça alors qu’elles aiment chanter et danser. Elles ne s’amusent pas en se « lâchant ».

 

-         Par contre Vanessa n’a pas le même comportement et est beaucoup plus ouverte. Ma question a donc été pourquoi ? Est-ce parce que tu as vu la France ?
Elle nous a alors déroulé son parcours.

En sortant de l’université elle a travaillé 6 ans avec des entreprises françaises en Chine. Ceci lui a donné une méthodologie de travail et lui a ouvert l’esprit. Son voyage en France était une sorte de défi pour elle (et là est notre point commun : prouver qu’on est capable).

 

-         Ceci dit, je pense que ça n’a pas été évident parce qu’il faut débourser plus de 11 000 Euros pour pouvoir vivre en France et assurer le paiement de l’université ! Donc imaginer la somme à coté de ce que gagnent les chinois !

 

-         En arrivant en France ce qui l’a étonné, c’est la taille des villes. On fait en 30 minutes le tour du centre ville (Nantes et Rennes), c’est vrai qu’en comparant Guangzhou 7 millions et Shanghai 20 millions d’habitants… Ca laisse réfléchir !!!

 

-         Elle nous a alors raconté les conditions de vie pour ses collègues étudiants. Qu’ils soient de toute nationalité. Parfois les chambres de 9m² pour 6 à 8 personnes…

 

-         Le temps de discussion a duré 3 heures ! Sans voir les filles !!!

 

Ceci nous a amené à une réflexion : les chinois disent oui pour dire « oui, je t’écoute parce que tu parles », mais ce n’est pas « Oui, je sais, je t’entends, j’ai compris et je vais faire ce que tu dis ».

Pourtant, dans mon article « Mimine s’énerve », j’avais posé les bases de la culture Occidentale en disant aux filles, si vous parlez avec moi et que vous voulez planifier quelque chose : « OUI c’est OUI ».

 

Mais c’est parti des mémoires depuis !!!

 

 

Retour des filles

 

23h, les filles rentrent.

 

Vanessa les regarde et leur dit : « Est-ce que vous aviez noté que nous avions rendez-vous ce soir après le repas ? »

 

Les filles sont mal.

Elles deviennent rouges et toutes paralysées.

Liz me regarde, me fais un sourire forcé avec les yeux bien ‘fermés’,

Candice sert les dents (comme quand elle fait « Peace »)

Elle fait des petits pas sur la gauche en tenant son sac comme Bernadette Chirac…

 

 

Réponse des filles : « Oui »

 

Vanessa : « Alors pourquoi vous n’étiez pas là ? »

 

Liz : « Heu… Parce qu’on était chez le coiffeur avec May, on ne savait pas que ça prendrai autant de temps »

 

Vanessa : « Ok, et voulez vous faire l’étude de cas maintenant ? »

 

Sourire forcé, dents serrées, petits pas en restant immobile

 

Liz : « Oui »

 

Vanessa : « Noooonnnn !!! Moi je ne bosse pas à 23h ! On vous a attendu et quand on dit Oui, c’est oui ».

 

 

Bref, donc explication assez courte.

Mais moi j’ai eu un problème devant cette scène : J’avais un sourire jusqu’aux oreilles de voir leur comportement « Peace géné ».

 

Bon, en même temps j’ai fais attention et je n’étais pas la seule, mais ce n’était pas grave sur le principe. D’ailleurs Vanessa ne leur a pas reproché grand-chose, c’est juste le comportement des chinois qu’il faut améliorer pour qu’ils travaillent avec des occidentaux.

 

Mais honnêtement, quand je rentre en France, vous aurez droit à la scène !

C’est vraiment trop hilarant.

 

Maintenant mon objectif est de savoir POURQUOI les chinois ont se tic de faire Peace à chaque fois ?

Est-ce dans les séries TV ? A l’université ? Ca vient de quoi cette attitude ???

 



Publié à 09:01 le 13/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Achats & Voyage dans un train

 

Parlons de la préparation du nouvel an chinois.

Tous mes collègues sont entrain de réserver leurs billets de train pour rentrer chez eux. Et c’est une sacrée galère.

 

Il faut savoir qu’ici, les réservations de train sont ouvertes une semaine avant le départ.

 

Pour fêter la nouvelle année chinoise, chaque personne doit rendre visite à ses proches dans sa ville d’origine.

 

 

L’achat des billets

 

Autant vous dire que les queues la nuit devant le guichet de la gare sont très longues !

Mais ce qui est vraiment marquant ici, c’est qu’un marché parallèle existe.

 

Si un chinois a des relations avec une personne travaillant dans une gare, il peut réserver son billet avant l’ouverture des réservations.

Certains constituent même une réelle entreprise de trafic en parallèle !

 

En effet, selon mes camarades, plusieurs personnes dédiées pour chaque ligne de voyage proposent des billets de train au prix parfois double de ce qu’ils valent sur le marché.

Mais c’est un moyen d’être sur qu’on aura un train !

 

Ce business rapporte 1 milliard de Yuan par an.

 

En gros, le réseau travaille intensément pendant 1 mois et est en vacances pendant 11 mois !

 

Le trafic ferroviaire durant cette période du nouvel an chinois bat son plein. Plus de 100 million de personnes voyagent à cette période !

 

 

Les conditions de voyage

 

Les conditions ont l’air assez horribles, pendant 11h à 24h voire 30h, les chinois ont 3 choix (ou chances) possibles :

  • Avoir un lit (c’est le top)
  • Avoir un siège
  • Etre debout

 

Dans tous les cas, il ne faut pas bouger. Si on est assis, on met ses pieds en l’air, on peut pas les remettre par terre parce qu’un pied a pris votre place !

 

Selon Liz, impossible de manger ni de boire parce qu’impossible d’aller aux toilettes.

Soit les toilettes sont occupées par des passagers n’ayant pas trouvé de place, soit l’accès jusqu’aux toilettes est vraiment impossible parce que les gens sont tous entassés et sans aucun espace de vie !

 

Il faut également faire attention à vos valises ! Les vols sont possibles !

 

Certaines personnes n’ayant pas de places, vont même jusqu’à s’allonger ou s’asseoir sur les portes valises en hauteur !

 

D’après ce qu’on m’a décrit, ça m’a un peu fait penser aux récits des départs dans les camps de concentration !

 

Les conditions ont l’air assez dur ! Se doit être vraiment horrible de voyager à cette période.

D’autant que la situation est identique pour l’aller comme pour le retour !

 

Donc Angèle et son mari sont allés réserver leurs billets. Malheureusement, il ne reste plus que des places debout ! Et Angèle qui est enceinte…

Ils vont chercher encore et encore un siège ou un lit mais… le marché parallèle va fonctionner encore et encore !

 



Publié à 07:19 le 8/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Paysages & les ficelles du Business

 

Aujourd’hui, rendez-vous chez un client qui se situe à 2 heures de notre appartement.

Nous partons donc dans la voiture de Jet, le conducteur de l’entreprise se charge de tout.

 

 

Paysages sur une route

 

Alors, v’la t’y pas que je vais devoir vous décrire mon paysage :

 

1/ On roule à fond

 

2/ On voit des accidents : une voiture qui a percuté un petit camion : pare choc brisé, capot plié en accordéon ; deux camions qui ont fait une collision donc camion pété

 

3/ Un camion qui fait un 360°C sur une rocade d’entreprise. C'est à dire qu’il a voulu tourné à droite, au début ça passait pas, il a manœuvré pour placer sa remorque et IL EST PASSE. Il a réussi à tourner à 360°C sans avoir de marge !!! Bon, heureusement qu’il n’y avait pas de trottoir…

 

4/ Des immeubles de quatre étages en construction. Un ascenseur en bambou a été crée pour acheminer la marchandise, les machines et les hommes en haut de l’immeuble

 

5/ Les péages d’autoroutes qui sont à droite de la voiture. Autrement dit, nous sommes obligés d’avoir un passager pour passer le péage sinon le conducteur doit s’étirer pour voir le guichetier… Très pratique !!!

 

6/ En passant un pont, au dessus une rivière, nous sommes au dessus de la pollution. C’est assez impressionnant parce qu’on ne peut pas distinguer le ciel de la rivière…  Comme me dit Vanessa, lorsqu’on est dans la ville, on ne voit pas cette pollution

 

7/ Un groupe de personne traverse la rue. Normal me direz vous. Or, nous sommes sur une « nationale » et nous allons à fond.

Les gens sont donc tranquillement entrant de traverser… Or le conducteur ne ralentit pas.

Ma réaction fut donc de fermer les yeux. Vanessa c’est quant à elle cachée la tête en disant « Oh my god ». Du coup je l’ai regardé et lui ai dit : « Mais tu es chinoise, pourquoi réagis tu comme ca ? ». Sa réponse fut très simple : « Je viens de passer un mois en France, et ça ne fait qu’une semaine que je suis en Chine… Je suis occidentale ces temps ci… »

 

 

Business : les ficelles

                                                                                                                         

Notre entretien c’est très bien passé. C’était super intéressant et on a visité l’entreprise.

Mon statut d’occidental a un poids dans la relation. En effet, notre interlocuteur était Hongkongais. Il s’efforçait à chaque fois de parler anglais même si le chinois lui aurait été plus facile.

 

Finalement, si vous voulez faire du business en Chine, je pense que vous n’êtes pas obligé d’avoir un accent parfait.

De toutes façons, pour du business les gens cherchent toujours à vous comprendre…

 

 

Mimine se débrouille toute seule !!!

 

Bref, ce n’est pas fini puisque nous sommes rentrés au centre ville.

Je suis allée demandée seule des enveloppes à la poste.

J’ai imité l’avion pour faire comprendre à la brave dame que je voulais des enveloppes avec un envoi par avion.

C’était marrant.

 

 

Sur le chemin, j’ai croisé un marchant de DVD. Figurez vous que parmi les films Chinois et quelqu’un Américains, je suis tombée sur Oss 117 :

 

OUI le film de Jean Dujardin sorti l’an dernier sur les écrans en France est en Chine !

 

Ensuite, une belle copie pas nette de Boudu avec Depardieu et Jugnot !

 

Je suis en Chine et j’ai trouvé seulement 2 DVD en Français.

Vanessa m’a dit qu’on pourrait chercher le DVD d’Al Gore sur le réchauffement climatique.

Nouvel objectif donc !

 

Mais je n’ai pas eu le temps d’acheter les DVD français.

Puis en même temps… est-ce des bons films ???

 

Retour dans la voiture direction… La fête de la nouvelle année avec notre entreprise.

 



Publié à 03:27 le 7/02/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Vivre en Chine: les bases

 

Bonjour,

 

Aujourd’hui je n’ai pas grand-chose à vous raconter donc je vais répondre à toutes vos interrogations…

 

 

Traverser la rue

 

Cette activité est la première à me faire peur.

 

Aujourd’hui les filles m’ont conseillé de ne pas courir en traversant.

Il faut regarder à droite ET à gauche dès qu’on traverse parce qu’il y a des camions et voitures qui veulent prendre la route à sens inverse.

 

Le mieux, c’est de traverser lorsqu’un camion le fait. Vous êtes donc couvert par le camion.

 

Ceci dit, en voiture, c’est aussi dangereux parce qu’on fait des queues de poissons – ou on nous en fait , lorsqu’il y a une queue à un feu, on passe entre les voitures pour être devant, lorsqu’il y a un piéton, on klaxonne.

 

Ici, oubliez totalement nos règles occidentales ! Les 4 roues ont priorité sur tout !

Et les klaxons sont à l’honneur

 

 

Manger et boire

 

Au niveau de l’eau :

 

TOUJOURS de l’eau chaude parce que l’eau n’est pas potable.

 

Des distributeurs d’eau chaude sont dans les bureaux. A l’appartement, nous avons une bouilloire électrique.

 

En ville, vous trouvez des bouteilles d’eau, une marque écrite en français : C’estbon.

 

On peut également acheter du Gounti (je ne pense pas que ça s’écrive comme ça), c’est une sorte de jus de fruits assez acide, pas super bon mais bon pour la santé.

 

 

Au niveau du repas :

 

TOUJOURS avec des baguettes.

Souvent un bol de riz, c’est comme le pain chez nous. Lorsqu’on mange des pates ou des raviolis, le riz n’accompagne pas.

 

A table, des plats sont devant nous et tout le monde se sert avec ses baguettes dans le meme plat. On mélange les plats salés, sucrés en même temps.

 

Parfois en apéritif, un mini-bol de cacahuètes à manger avec des baguettes.

 

Aujourd’hui, j’ai essayé des raviolis dans notre restaurant super bon.

Ils n’avaient pas le même gout que ceux que nous achetons au super marché : on sentait la viande et la pâte fraiche ! Très bon et accompagné d’une soupe.

 

Pour ce qui est des soupes, Guangzhou est réputée (il parait) pour faire beaucoup de soupes. C’est vrai qu’on en mange parfois en entrée dans les restaurants (soupe au poulet, au poisson, au légume,… mais en général très peu de viande beaucoup d’eau).

 

Pour les aliments, on peut tout trouver sur le marché. En passant par les œufs vendus tous entassés (donc il faut choisir les pas cassés), la viande, le chien, les légumes, le riz,…

 

 

L’hygiène

 

Je vous ai déjà fait un topo là-dessus. Donc crachats, poubelles de partout, mains sales, …

 

Pour les toilettes, wc turcs toujours avec poubelle à coté pour le PQ !

Parfois certains centres commerciaux ont des wc comme nous connaissons.

 

Les robinets sont parfois automatiques : on passe les mains dessous et l’eau arrive. => La Chine participe à l’économie d’eau dans les centres commerciaux et certains restaurants !

 

 

Les habitudes

 

J’ai remarqué quelque chose d’assez intéressant. Les chinois achètent des choses neuves, mais n’enlèvent pas le packaging.

 

Autrement dit :

 

  • L’ascenseur de notre immeuble a gardé des morceaux de plastique sur les portes (donc ça doit faire un an et le plastique est tout noir)

 

  • Un nouveau restaurant a laissé le plastique sur les pieds de tables : Ca gâche tout le décor

 

  • Les sièges de la voiture de Jet sont toujours enveloppés dans du plastique : On s’assoit dessus, et ça va même jusqu’au plastique du loquet de la porte.

 

 

Les différences

 

Ici, je vous l’ai dit, on passe de la misère à la pauvreté.

 

Dans un centre de sport assez luxueux, on ne cache rien : un homme fait des affiches de communication par terre dans le hall de l’accueil au pied de l’ascenseur.

L’homme d’affaires en tenue de sport doit donc enjamber les travaux.

 

En France, on aurait tout caché et on ne montre pas ! Tout du moins, c’est l’impression que j’ai : le luxe c’est le luxe, donc il faut le montrer et cacher les travaux !

 

En Chine, je n’ai pas cette impression : le luxe est là, mais les gens font ce qu’ils ont à faire sous les yeux des autres.

 

 

La population

 

La population est d’une manière générale assez enthousiaste. Elle sourit, vis avec ce qu’elle a.

Je ne sens pas d’agressivité. En passant dans des rues étroites et sombres, il n’y a pas de pression comme il pourrait y avoir en France à certains endroits.

Ceci dit, il faut tout de même faire attention à vos papiers et affaires personnelles lorsque vous vous baladez en ville.

 

Il y a également beaucoup de mendiants. Plus qu’à Pékin. Ils sont la plupart du temps des blessés de la guerre donc sans membres. Les images sont parfois assez terribles.

D’après mes collègues, certains profitent de leurs physiques mais vivent très bien à coté, quittes à se faire ramener à la fin de la journée en taxi…

 

Il y a beaucoup d’enfants en bas âge. Les 5-16 ans sont toujours à l’école donc je ne les croise malheureusement pas. En revanche hier soir, à 18h45, ils étaient dans la cour de la résidence et m’ont tous dit « Hello How are you ? ».

 

 

L’anglais

 

Beaucoup de chinois apprennent l’anglais. Ils ont la motivation pour pouvoir communiquer avec les étrangers : BaoQiang a fait d’énormes progrès. Les gens m’accostent dans la rue pour pouvoir parler anglais.

 

Chaque chinois doit choisir un prénom anglais pour pouvoir travailler !

 

A Guangzhou, tous les panneaux sont en PinYin et le métro annonce les stations en anglais.

Il est beaucoup plus facile de circuler seule ici plutôt qu’à Pékin !

La ville de Canton est plus « occidentalisée » du fait que Hong Kong n’est pas loin et que l’économie bas son plein !

 

 

Dans les entreprises

 

Je ne vais pas beaucoup m’étendre sur le sujet, mais d’une manière générale, je dirai que les occidentaux ont la parole et sont écoutés.

 

La plupart des chinois que je croise (notamment lorsqu’ils vont dans leurs entreprises), sont à des postes à responsabilité en étant assez jeunes ; ils n’ont pas toujours les méthodes de travail et d’organisation que nous apprenons en France.

 

Les occidentaux sont donc là pour leur donner les clefs et méthodes pour avancer et progresser.

 

Voilà ce que vous devez savoir en arrivant en Chine… Mais à côté de toutes ces différences, c’est un pays magique !

 



Publié à 07:31 le 30/01/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Homme & Femmes

 

Aujourd’hui parlons des Hommes et des Femmes.

 

Liz m’a expliqué une des choses basiques à savoir ici :

 

Les Hommes ne doivent pas toucher les hanches de femmes

 

Les Femmes ne doivent pas toucher la tête des hommes.

 

 

S’ils le font, cela veut dire qu’ils sont mari et femme.

 

La femme appartient à l’homme et l’homme appartient à la femme.

 

 

Relations privées & amicales

 

Les relations sont assez distantes dans un couple.

En effet, lorsqu’on regarde un feuilleton à la TV, on s’aperçoit qu’un couple dort dans le même lit mais dans des duvets séparés.

 

Dans la rue, les couples se tiennent très rarement par la main. Ceux qui le font ont vécus dans une atmosphère plus « occidentale » et sont plus modernes.

 

 

En revanche, toutes les filles se tiennent par le bras. Il faut se toucher, se faire des caresses (frôler de la main la joue, l’épaule,…).

Lorsque nous sommes avec Angèle et son mari ; Angèle au début tient le bras de son mari, puis Liz arrive et tient l’autre bras d’Angèle, puis Candice prend le bras de Liz,… Du coup le mari lâche l’affaire !

 

Les hommes entre eux ne montrent pas grand-chose. Ou plutôt, disons que je ne les ai pas vus se tenir par le bras…

 

Mais paradoxal, puisque lorsqu’un couple homosexuel –masculin ou féminin - se tient simplement par la main (en général à Shanghai d’après mes collègues), c’est vu comme une horreur… Il ne faut pas regarder, et ça dégoute…

 

 

Relations intimes

 

Pour ce qui est des relations sexuelles, j’ai essayé d’en parlé un peu avec Liz. Mais elle n’a pas voulu approfondir le sujet. Je sais juste que les chinois « modernes » sont un peu comme les occidentaux : le mariage n’est plus la condition pour avoir des relations.

 

Par contre, pour beaucoup de couple, la relation sexuelle ne sert qu’à avoir des enfants. C’est juste pour une utilité. Si l’homme a besoin de se satisfaire, il peut se diriger dans les sex shop ou vers des prostitués.

 

En revanche, selon Liz, si on a des relations avant le mariage, c’est contre la loi…

 

 

Ning l’a dessus est plus ouverte. Elle est plus libre et se moque un peu des lois…

Mais pour parler de Ning : elle ne tenait pas la main à ses collègues filles qui pourtant étaient adeptes de « la tenue des bras » !

 

Elle avait une attitude plus « occidentale », mais paradoxale lorsqu’on l’entendait parler de l’histoire du pays.

 

Un autre exemple de modernité : lorsque nous avons fait la crémaillère, le lit conjugal était composé d’une seule couette. Etait-ce pour cacher des sacs de couchages dessous ? Je ne sais pas !

 

 

Relations professionnelles

 

Pour ce qui est des relations professionnelles et de l’ascension sociale, les femmes ont autant de chance que les hommes.

Dans l’univers dans lequel je suis actuellement, je me permettrai de dire qu’elles ont plus de responsabilités et plus de poigne.

 

En effet, les hommes chinois ont une ENORME poil dans la main !

Et je ne suis pas la seule à le penser (mais il ne faut pas faire de généralité) !

 

 

En revanche, lorsqu’on parle « carrière » avec Ning et Liz, on s’aperçoit que leur objectif n’est pas de grimper dans la hiérarchie et de prendre des responsabilités. L’ambiance de travail n’est pas une priorité. Ce qui importe c’est le SALAIRE !

Comme certain le pense en France d’ailleurs…

 

 

Et beaucoup de personnes quittent les entreprises parce qu’ils veulent trouver mieux ailleurs. Comme en France d’ailleurs…

Mais l’ambiance est parfois pitoyable et les employés ne sont pas entendus : s’ils doivent partir travailler dans un autre environnement parce que l’entreprise l’a décidé, ils doivent suivre, tel que Ning l’a fait auparavant dans ses expériences.

L’employé est parfois un pion.

 

Mais il ne faut pas généralisé sur les entreprises de Chine. Certaines ont de très bonnes méthodologies et veulent progresser dans le bon sens.

 

Les femmes, tout comme les hommes sont alors de véritables managers et arrivent ensemble à bâtir un projet.

 

 

Conclusion

 

La différence de sexe dans la vie personnelle et privée diffère entre les individus de la Chine « traditionnelle » et la Chine « moderne ».

 

Je pourrais aisément faire le parallèle avec les Français : On a les « traditionnels » et les « modernes ».

Il n’y a rien de péjoratif dans les deux pays.

 

Finalement, on a beau être loin entre la France et la Chine, on fonctionne un peu pareil !!!

 



Publié à 06:39 le 17/01/2007 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Luxe et pauvreté

 

Luxe

 

Je reviens du massage « pieds » et je peux vous dire que c’est assez agréable !

 

Binbin, Xavier et moi nous sommes rendus au 5ème étage d’un bâtiment.

Des jeunes filles en habit du père noël nous ouvrent le chemin. Nous arrivons en face de jeunes filles en « costards », des hommes au chapeau de père noël parlent anglais. On nous dirige vers une salle de 3 fauteuils, la télévision allumée (La nouvelle star est au programme).

Les hommes nous apportent des plateaux de fruits, avec café ou thé.

 

 

Possibilité de plusieurs bain de pieds : lait ou chinois (on dirait du thé).

 

Binbin nous dit que le lait est souvent utilisé pour les femmes. Je teste, Binbin reste dans les traditions chinoises : thé tout comme Xavier.

 

Nous nous installons, les tonneaux de bois arrivent et l’eau est brulante. On met 15 minutes pour déposer nos pieds.

 

On se met sur une espèce de pouf et voila le massage qui commence ; le dos, le cou, la tête.

Elle fait tout craquer. Elle repère PARFAITEMENT tous les muscles du dos qui sont tendus. Elle malaxe bien quitte à ce que j’ai mal !

 

Ensuite on se remet dans le fauteuil : massage des épaules et des bras.

                                                                                                                                   

Le bain est tiède, on met nos jambes sur le pouf : massage des pieds, des jambes,…

 

Un délice.

 

Elle regarde mes plaques (qui étaient des plaques de boutons) !

Figurez vous que désormais je n’ai plus rien !

Le bain de pied à complètement adoucit ma peau !

 

 

Binbin nous dit que pour éradiquer un rhume, prenez du sel, du gingembre, et du vinaigre le tout dans de l’eau brulante ! Mettez vos pieds jusqu’aux chevilles, transpirez et le lendemain le rhume est parti !

Remède de Chine !

 

 

Différents massages

 

Après 1h30 de massage, 3,50€ (vous avez les boules hein ???) je demande leur carte de visite.

 

Plusieurs choix pour les prochaines fois :

 

-         Massage thaïlandais. La femme vous marche sur le dos… Heuuuuuu déjà j’ai mal en sortant du massage chinois, si on me marche sur le dos…. Ba… Heuuuuu… On va dire que je fais un voyage en Chine, pas en Thaïlande, donc on oublie si ça vous dérange pas… On teste les trucs locaux, il y a pas mal de boulot déjà !

 

-         Bols de feu : En fait on met du feu dans un bol, on vous le met sur la peau. Mais PAS GRAVE ! comme dit Binbin ! Le feu s’éteint ! Aaaa !! Ca rassure !!!! En plus, c’est pour faire partir les mauvais démons. Si la peau est rouge, ça veut dire que ça a marché, ils sont partis. Si la peau est rouge foncée, c’est que vous n’en aviez pas dans votre corps… Et sinon la potentialité d’être brulé… On se l’est posée ????

 

Bon, le défi que m’a lancé Xavier, s’est de réussir à faire découvrir les massages à Liz. Elle n’a jamais essayé mais trouve que c’est cher. Donc défi lancé ! Mais on va resté à la Chinoise !

 

 

Restaurant et pauvreté

 

Juste avant le massage, nous sommes allés dans un restaurant. Oui, je sais je vais tous les jours au restaurant pour 1€…

 

Dans la rue, un homme est venu se coucher sur le dos, les jambes en l’air. Il tenait une échelle en équilibre sur ses pieds.

 

En haut de l’échelle, une petite fille de 4 ans (pas plus) faisait des acrobaties.

 

Elle se contorsionnait le dos pour passer entre les barreaux.

 

Le père couché par terre tapait dans un tambour pour attirer les regards.

 

 

Des jeunes filles de 8-10 ans venaient vers les gens avec un chapeau de paille.

 

Moi j’ai vu ça,

J’ai pris une photo,

J’ai pris un billet,

Je suis allée vers l’homme couché par terre,

J’ai mis ma pièce dans le tas de chapeau de paille à coté de son visage.

 

 

Avec du recul, je me dis que donner de l’argent n’est pas forcément la bonne chose à faire.

On ne fait que solliciter et remercier du spectacle.

 

La petite fille vêtue d’habits sales aura un dos pourri à 12 ans et ne vivra pas forcément mieux que ses collègues du même âge !

 

A coté de cette pauvreté, à 2 minutes à pieds, on trouve des buildings éclatant de milles feux…

La Chine est vraiment un pays de différences !



Publié à 10:19 le 19/12/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Traditions


Aujourd’hui la journée fut calme. Journée de travail en entreprise puis diner dans un petit restaurant.

Les discussions avec Binbin tournent autour des traditions et des enfants.

 

 

Les enfants

 

Elle a une petite fille de 18 mois, or elle souhaiterait avoir plusieurs enfants. Elle n’a pas l’autorisation d’avoir plusieurs enfants car même si son mari a également le baccalauréat, ils vivent dans la capitale. Pour avoir l’autorisation, elle doit changer de nationalité ou déménager.

 

Elle veut que sa fille découvre les traditions chinoises. Ainsi, elle connaitra son pays et sera capable de comprendre les autres cultures, elle sera ouverte.

Bien entendu, si elle a l’opportunité et la volonté de partir en France, elle le fera. Je lui ai déjà dit qu’elle peut compter sur moi pour l’hébergement !

 

 

Méthodes de travail

 

Pour ce qui est des méthodes de travail. L’université chinoise ne permet pas de travailler concrètement dans une entreprise.

Un peu comme la fac en France si je peux me permettre !

 

L’apprentissage est trop théorique et les outils de plannings, gestion de projet,… ne sont pas abordés. Seuls les chinois ayant étudiés à l’étranger peuvent acquérir ces méthodes.

 

Ainsi le contrôle de gestion n’est pas abordé. On apprend seulement la comptabilité mais on n’analyse pas les centres de couts. C’est une lacune, mais des formations en interne sont proposées pour faire comprendre les techniques.

 

Le management des hommes en entreprise se fait de la même manière : il faut donner les outils, les faire comprendre, les appliquer et les suivre pour qu’ils soient intégrés.

 

Mais d’une manière générale, les chinois sont sensibles au fait que des étrangers apportent une méthode de travail. Ils sont à l’écoute et sont près à nous suivre.

Je ne pense pas que se serait la même chose en France…

 

 

Hommes / Femmes

 

Au niveau des relations hommes-femmes, la distance est très grande entre chacun.

Chaque sexe reste en comité, les couples ne se papouillent pas en public. Xavier a remarqué que les couples vivant dans des quartiers plus modernes ont « passés ce cap ». Ils sont plus démonstratifs et voire même beaucoup plus qu’en France.

 

Entre filles, on se tient le bras (moi qui n’aime pas ça… Je n’ai pas le choix. Toute façon s’était une aide lors des traversées de routes à Pékin).

 

Le sexe est quelque chose de tabou. En revanche, le salaire ne l’est pas.

Comme je l’ai dit précédemment, il est plus important que l’atmosphère de travail.

 

 

Image

 

A la fin du restaurant nous nous sommes rendus dans un café. Xavier m’a fait gouté un café – thé - miel. Très bon !

 

Le café et le lait sont appelés « Lovers ».

 

Le noir et le blanc s’assemblent comme la femme (blanc) et l’homme (noir).

 

En Chine il est très rare de prendre un café sans son lait. Selon Binbin, il s’agit d’un coup marketing d’une grande marque que nous connaissons bien N****é.

 

 

 

La Chine est sensible à l’image et aux traditions. Il faut connaitre son pays pour être prêt à découvrir autre chose.

Lorsqu’on part à l’étranger, c’est pour un véritable apprentissage : avoir une autre vision du monde et aider à faire progresser son environnement : son entourage personnel, son entreprise, sa ville, son pays.

 

 



Publié à 02:45 le 18/12/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Les Toilettes

 

Tout à commencer quelques dizaines d’années en arrière, lorsque les chinois ont décidés d’inventer la chasse d’eau…

Très bonne initiative me direz vous ! Et je suis d’accord avec vous.

 

SAUF, qu’à l’époque de l’invention, nous estimerons que le papier toilette n’existait pas OU BIEN, que les chinois utilisaient un autre moyen pour s’essuyer l’arrière train…

 

Il n’en reste pas moins vrai qu’à notre époque, le papier toilette existe.

Les français ont pris l’habitude de se nettoyer comme il se doit en jetant leurs déchets dans la cuvette des toilettes !

 

HEEE BIEN EN CHINE ! Tout change !

En effet, oubliez vos habitudes ! Oubliez vos odeurs ! Oubliez votre confort !

 

Nous voici au pays des toilettes qui puent

avec LA POUBELLE DE PAPIER TOILETTE A COTE !!!

 

Alors voila !

Pour commencer je vous présente nos toilettes à l’appart :

 

 

Rien de plus banal : une cuvette, un wc… Sauf ! Que vous pouvez constater la poubelle contre le mur ! Vous pouvez y trouver tout ce que vous voulez : traces de pneus, couleurs différentes (je vous rappelle que je suis en colloc avec des filles…)

Et de temps en temps, vous avez « des spécials gifts » quand vous arrivez… Une marque de fabrique de mes camarades….(différentes couleurs également, ça varie… C’est pour ne pas être monotone !!!)

 

;)

                                     

Et le petit truc qui m’a fait « kiffé » quand je suis arrivée : LA PORTE !

 

Il s’agit d’une porte comme dans les westerns : A battant. Comme ça si vous faites un peu de bruit, on sait que vous êtes là. Remarquez, on voit la lumière ! Au moins on sait qu’il y a quelqu’un baaa oui, parce qu’il n’y a pas de serrure !

 

Ensuite à proximité de la cuvette, constatez le déboucheur de chiottes ! Au cas où vous auriez…

 

 

Passons aux toilettes de la journée ! Mes préférés…Je leur parle quand je vais les voir. Du genre :

« Alors mon pote, comment tu sens aujourd’hui ?

T’as vu du monde passer ??? »

 

 

Tout commence devant ce bâtiment…

Vous voyez la porte ? C’est les toilettes ! La porte ne se ferme pas…(peut être pour aérer ???)

 

 

Le premier jour, Micheline m’a tenu la porte. Ensuite Li m’a montré la démarche à suivre. On a dû s’enfermer dans les toilettes toutes les 2 pour que je comprenne…

 

Alors :

-         Prenez des muscles de superman

-         Mettez vous dans le toilette

-         Tirez avec une force décuplée cette foutue porte

-         J’espère pour vous que vous avez tiré assez fort parce qu’ensuite il faut fermer la porte (le taquet est sur la porte et il faut qu’il agrippe le mur…).

Donc là vous avez déjà plein de microbes sur vos mains tellement il vous a fallu de forces…

 

Bien entendu, vous prenez votre papier toilette avec vous ! Vous vous baladez avec votre rouleau sous le bras ou vos feuilles dans les mains au choix… Ca montre bien à vos collègues que vous vous absentez un petit instant !Ensuite voici votre paysage :



 

 


 

Donc effectivement, c’est un chiotte turc.

A votre gauche la petite poubelle… A coté le seau de la balayette… Le tuyau à droite c’est la pédale de la chasse d’eau…

 

Donc… C’est le toilette des filles.

A plusieurs reprises, vous pouvez croiser des serviettes hygiéniques usagées et bien mises en évidence pour dire : « oui ba aujourd’hui les filles c’est mon tour !!! »

 

Et le papier toilette de pneus…. Et les « spécials gifts » dans le trou…

 

 

Mais j’ai une anecdote.

Un jour, je m’y suis rendu. Je veux arriver - ou rendre - un toilette propre alors je me sers de la balayette…. Et ba devinez quoi ? Je l’ai prise, je me suis mise au dessus du chiotte, et il ne m’est resté que le manche dans la main !!! Le reste est tombé dans le trou !

Bon, ce n’est pas profond, j’ai récupéré l’affaire….

Mais ça fait bizarre sur le coup !!!

 

Un truc particulier dans ces toilettes : C’est l’odeur !

Et c’est incompréhensible car le mur des toilettes ne touche pas le plafond et partage la pièce avec les toilettes de hommes (bonjour les bruits également quand vous tombez en même temps qu’un collègue…) La porte des toilettes hommes est toujours ouverte donc c’est toujours aéré…

Je n’imagine même pas en hiver !!! On va se geler ! Mais ca PUE !!!!!!!!!!

 

 

Bon, ensuite lorsque vous avez fini, il faut aller se laver les mains…


 

Et on va là pour se laver les mains !

Bon, eau chaude on oublie ! Pression de l’eau on oublie ! Savon on oublie !

Saleté, on n’oublie pas !!!

 

Poubelle à droite remplie de cochonnerie, de riz gluant, d’eau croupie,…

Autant que dans l’évier.

 

Si vous voulez boire, prenez de l’eau dans cette bonbonne

 

 

A droite vous avez le robinet d’eau chaude… Quand vous remplissez votre gourde… Vous faites trembler la machine, on a l’impression que vous allez la faire exploser !!!

 

 

Un collègue stagiaire dans le sud du pays m’a dit que les chiottes turcs sont partout et que les collègues peuvent se tailler une bavette en lisant un journal, sur un chiotte turc en attendant la quequette à l’air… Je ne l’ai pas encore vu mais je pense que ça vaut le détour !!!

 

 

 

Enfin tout ça pour dire que la petite poubelle à coté des toilettes c’est un moment à ne pas rater et surtout nous devons perdre notre bonne vieille habitude de jeter le papier dans les toilettes !

 

Sinon, ça pue.

C’est un supplice à chaque fois (surtout quand il faut avoir la force de superman)

Et n’oubliez pas votre papier toilette !

(Même dans les chiottes publiques !!! Mais je n’ai pas visité ça encore…)

 

 

Mais s’il vous plait !

La prochaine fois que vous allez aux toilettes,

Pensez à Mimine, profitez du fait que vous soyez assis ! Avec votre papier à coté...


 




Publié à 07:17 le 22/11/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (8) | Ajouter un commentaire | Lien

Les femmes

 

Li se mariera à 27 – 28 ans. Elle aura le droit d’avoir 2 enfants… Explications !

 

Vous savez tous que l’enfant unique est le maitre mot de la Chine depuis quelques années ! Et bien il y a du changement.

-          En effet, un couple (l’homme et la femme étant enfants uniques) a le droit de faire 2 enfants.

-          De la même manière, si une personne du couple a un diplôme élevé (style master), le couple a le droit d’avoir 2 enfants.

 

Si une femme ne remplissant pas ces critères et ayant déjà un enfant tombe enceinte par accident, elle doit avorter.

Si elle veut garder le bébé, elle doit payer une amende à l’état : à peu près 2000 à 3000 Yuans (autant dire que ça fait beaucoup ici !!!)



Publié à 08:14 le 17/11/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Soirée Triste & Coutumes

 

Je suis trop nulle !!! J’ai réussi à blesser un ami en interprétant mal ce qui me faisait penser à lui… Je m’excuse encore une fois pour ma maladresse !!!
Mais ça va mieux, je l'ai eu sur msn...




Bon… Aujourd’hui, nous sommes rentrées tranquillement avec Li. On a failli se faire renverser par des voitures : comme si nous étions dans un film de panique : des voitures en plein feu nous foncent dessus, mais nous devons traverser….

 

Ensuite, nous avons vu nos vendeurs du soir : le trottoir plein de vendeurs de légumes, fruits, chaussettes, trucs bizarres et aujourd’hui un nouveau commerçant :

Vente de vêtements traditionnels en carton avec des espèces de serviettes en papier représentant des billets… moi j’ai trouvé ça bien !!!

 

Alors, j’ai regardé de plus prêt et j’ai demandé à Li ce que c’était…

C’est des articles funéraires !!! OUI !

 

 

En fait, les chinois sont assez croyants et ils pensent qu’après la vie, il y a un autre monde. Donc pour partir dans ce monde, ils offrent des vêtements et de l’argent aux morts en les brulant devant la tombe.

 



Une statue dans le parc de l'université de Beijing


Les chiffres, bonheur ou malheur?


Nous en sommes venus aux croyances et aux fameux chiffres portant malheur et bonheur. Tout se porte sur la prononciation du chiffre :


Le 4 porte malheur car il fait penser à la prononciation du mot « mort »


Le 8 porte bonheur car il fait penser à la prononciation du mot « riche »


Le 14, ce n’est vraiment pas bien vu car 1 : vouloir, 4 : la mort donc c’est « vouloir la mort »…

 

 Voilà pour ce qui est des croyances... C'est pas la joie pour ceux qui habitent le 14ème étage.

Cependant, c'est comme en France pour le numéro 13: certains pensent que ça porte malheur, pour d'autre c'est le bonheur, et encore d'autre s'en fichent...


Les oreilles percées

En Chine, lorsqu'une femme se fait percer les oreilles, c'est qu'elle veut montrer l'amour qu'elle a pour son mari.

C'est pour cela que Li vient de me demander quand est-ce que j'ai fait percer mes oreilles...

Elle le fera lorsqu'elle se mariera...

 



Vous voulez des photos de moi??? Pffffff j'aime pas ça alors j'en ai pas beaucoup... En plus problème informatique, elles ne veulent pas toutes se télécharger. Du coup voila celle que je vous met...



Trinquage pendant le restau Mongole 7 nov 2006

Super la référence

Il faisait chaud, j'avais quitté le pull!!!



Publié à 08:41 le 16/11/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Pot Pourri


Bonjour,

 

 

1. LES ODEURS

Aujourd’hui nous allons parler des odeurs… Nous venons de descendre du bus : POUSSIERE. Je mets mon écharpe en cache nez, bien que la température soit plus agréable !

 

 

 

Voici le terrain que nous devons traverser pour rejoindre

Notre entrepôt à 200 mètres plus loin

A gauche, il y a la mini-route toujours pleine de bouchons

 

En bas, vous voyez un trou carré, se doit être des canalisations.

En tous cas, c’est bien un trou et il y en a plusieurs sur ce terrain…

 

De nuit, FAITES GAFFE DE PAS TOMBER DEDANS

Parce que la ‘rue’ n’est pas allumée !!!

 

 

Au bout de quelques minutes, je me rends compte que ça sent l’haleine de mon chat ou du chien de ma tante… Comme vous voulez…

Mais en fait, c’est bien moi…

Christophe, ne t’inquiètes pas, j’ai des chewing-gums Hollywood…


Donc je sors mon nez de l’écharpe, et je sens la bouse de vache… Sympa !!!

 

 

 

Si je sens l’haleine de mon chat, j’ai des explications :

 

Nous venons de prendre le repas :

-          un gâteau au riz avec des dattes (de l’extérieur ça à l’air appétissant, de l’intérieur… Venez en Chine pour découvrir…)

-          un morceau de bœuf avec du riz pillé (on dirait de la semoule)… C’est une sorte de pot au feu chinois

-          une boule de pate à pain remplie de carottes râpées.

 

Pour ce dernier plat, mes collocs étaient allées manger devant la télévision. Je me retrouvais seule à table, et bien là je me suis fait plaisir parce que les baguettes ça va bien deux minutes !!!

J’ai pris mes 2 baguettes et je m’en suis servie de couteau – fourchette :

COMME CA FAIT DU BIEN !!!

 

Bon, je ne vous raconte pas la gueule de la boule de pain dans l’assiette, mais au moins j’ai mangé un morceau sans m’en foutre de partout !!!

 

 

 

Même si je me suis lavée les dents à fond, l’odeur ne part pas…. Ce n’est pas top !!!

 

 

Ensuite, niveau odeur, j’ai voulu allé aux toilettes au boulot …. Bonne idée Mimine !!! Mais même nos chiottes publiques en France ne sentent pas ça !

 

 

La salle pour se laver les mains.

Pas de pression au niveau des robinets, et eau froide (comme partout de toutes façons !!!)

 

Vous ne voyez pas, mais à gauche du tabouret vert,

Une poubelle déborde de riz gluant mélangé à

De l’eau, des papiers, des sacs en plastiques,…

 

 

En plus, pour aller se laver les mains, on passe devant les toilettes hommes qui ont les fenêtres ouvertes. Il suffit d’un bon courant d’air, coup de vent (et ça n’en manque pas….)

SYMPA !!!

Ne vous inquiétez pas, je vais vous faire un article sur les chiottes.

 

 

2. LE BOULOT

Au niveau boulot, hier j’ai fait une formation power point à Je Li… En chinois… Sans traducteur… C’était cool !!!

Heureusement que le pack Office a les même icones en chinois comme en français !!!

 

Et je fais des procédures en Chinois, c’est également bien interessant !!!

Grands moments de solitudes…

 

 

 

 

3. LE FROID, LES VETEMENTS & ACCESSOIRES

Au niveau du froid et des vêtements,

 

-          Je ne sais pas si vous vous rappelez (les filles) des collants en laine qui nous piquaient quand on était petite…. Et ba les chinois les portent encore et à n’importe quel âge… Vous croyez qu’il faut que je m’en achète ???

 

-          Les gardes en costumes soviétiques se baladent en espadrilles !!!! Trop hilarant !

 

 

 

 

Au niveau poussière, ma maman m’a conseillé d’acheter des masques comme certains chinois en portent… Très bonne idée !

 

Et elle m’a gentiment spécifié :

 

« C’est peut être mieux si tu les achètes en pharmacie »…………………

 

AAAAAAAAA BA ELLE EST BONNE CELLE LA !!!

 

 

Je n’ai pas vu de pharmacies dans ma banlieue de vélos et de camions qui roulent à 100 000 à l’heure !!! Il parait qu’il y en a dans le centre ville, c’est écrit dans les livres… Manque plus qu’à les découvir



 

 

Un dernier truc : J’ai fait découvrir aux chinoises le sèche-cheveux !!! Oui ! Quand je pense qu’il est ‘Made in China’, mais qu’il n’était pas arrivé jusque dans leurs chaumières !!!!

 

A bientôt

 



Publié à 03:25 le 15/11/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

Le transport


Parlons du transport… Très beau sujet en Chine.

Voilà une semaine que j’y suis, mais aujourd’hui j’ai vraiment eu peur. Voici un descriptif des différents modes de transport…

 

 

Le bus

Vous n’avez pas de bornes automatiques dans les bus (comme on peut trouver à Lyon nos bons vieux TCL!). Mais vous avez un contrôleur qui n’est pas le conducteur.


En général une femme court après chaque individu monté dans le bus pour qu’il paye.


->    Si vous voulez prendre le bus il faut parler chinois (l’anglais on oublie)


 

En attendant le bus

 

Voyez mon panneau de bus dans mon album photo.

 

 

Le taxi


Je ne l’ai pris qu’une fois. C’est minimum 10 yuan soit 1€ puis rajoutez 2 yuan le kilomètre.

Mais il est préférable de parler chinois.

Les taxis sont en général des voitures d’avant d’AX mais d’arrière d’ancienne Renault 21. Elles s’appellent ‘Elysées’. C’est pour ça que le premier jour Ran m’a demandé de prononcer « l’Avenue des Champs Elysées »

 

 

Le traffic


OOOO MY GOD !!!


Aujourd’hui, en plein milieu d’un Carrefour, un camion a freiné. Il a glissé sur le sol poussiéreux. Il a failli heurter 3 vélos + 1 corbillard !

Je ne vous raconte pas la poussière.


Nous avons croisé un accident : un vélo par terre, une voiture arrêtée… Pas top.

 

Il y a toujours des bouchons dans ce carrefour de toutes façons… comme dans tous les autres.


 

Bouchons dans une petite rue près de mon entreprise



Les vélos


Pour les conducteurs de vélos,...


Nous prendrons l’image des enfants qui apprennent à faire du vélo ou encore du gars qui est bourré : ils font des écarts sur leur route !
Des petits virages sur la gauche, sur la droite, et ça, LE CONDUTEUR NE LE SAIT PAS !!!


Du coup il klaxonne et si ça passe c’est bon sinon… Tampis…


 

Les voitures d’autochtones


Le plus marrant (si je peux dire), c’est lorsque vous montez à bord d’un véhicule d’un autochtone. Accrochez vos ceintures (si vous avez la chance d’en avoir).

Ils roulent à droite, jusque là nous sommes d’accord.

 

Mais ils doublent par la gauche ET par la droite !

 

Il n’y a pas de ligne blanche. Lorsque vous avez une grande avenue (qui pourrait contenir 3 lignes pour chaque côté), le conducteur roule au milieu et s’il y a une voiture en face, il s’écarte selon le coté choisi…

 

 

Nous roulions tranquillement UN SOIR sur ce qui paraissait être une route. (les routes ont été goudronnées -il fut une période - maintenant comptés les nids de poules, d'autruches, d'éléphants,...).


A notre droite, une ligne blanche indiquant probablement une sorte de trottoir – je ne dirai pas ligne de bus parce que ça on oublie – et ben VAS Y que les gars nous doublent par la droite et font de belles queues de poisson !

 

Suite à ça, Ran n’a plus de feu de position, Binbin (ma tutrice) l’a un peu engueulé, mais ensuite j’ai compris qu’on avait plus d’essence.

Je vois bien 4 filles, 1 mec au volant, pousser une voiture en Chine pour aller chercher de l’essence !

 

Bien entendu, les gens qui roulent la nuit roulent en plein phares n’est-ce pas ?

 

Quand nous trouvons une station essence, c’est une femme qui vient nous servir. Vous voulez avoir les boules ? 5 à 8 Yuan maxi le litre ! Soit 0,5€. Ne me demandez pas quelle essence, ce n’est pas les même que nous !

 

 

Apprenons à traverser une route…

 

-         A bord d’une voiture


Pour traverser une route en voiture : pas de problèmes, vous pouvez vous mettre sur le passage piéton.

Vous pouvez également vous faufiler entre les autres voitures s’il y a des bouchons, quitte à être en face d’une voiture qui va à fond comme vous… Ce n’est pas grave, on fera une queue de poisson pour revenir sur notre droite !!!

 

J’ai oublié de dire… la priorité à droite, on oublie hein ???

 

Il parait qu’il y a des limitations de vitesse… A BON ??? (cf. Roseline Bachelot des guignols de l'info)



-         Et si nous étions piétons ?


Bonne chance les gars !


 

Une rue vers chez moi

 

Mettons nous en situation cf. Eric & Ramzy.


Vous avez 4 possibilités pour traverser les immenses rues…

 

-         Vous regardez le feu réservé aux vélos (parce que je n’en ai pas vu pour les piétons) et vous croisez les doigts pour que les voitures respectent le feu

 

-         Vous courrez

 

-         Vous y allez à pas de loup. Toutes les secondes vous regardez à droite à gauche, à droite,… faites gaffe aux vélos, voitures, bus, camions, tracteurs,…

 

-         Vous ne traversez pas



Publié à 11:00 le 10/11/2006 dans Particularités chinoises
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien